• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Harcèlement scolaire : la mère d'Emilie, qui s'est suicidée à 17 ans, témoigne dans le magazine “Suite parentale”

Extrait du reportage de France 4 "Suite parentale" / © France 4
Extrait du reportage de France 4 "Suite parentale" / © France 4

La mère d'Emilie, l'adolescente lilloise qui s'était suicidée à l'âge de 17 ans, victime de harcèlement scolaire, continue son combat. Elle témoigne dans un documentaire de France 4.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

"Je ne voulais pas que mes parents sachent à quel point j'étais pitoyable. Oui, ils me trouveraient pitoyable. Ils savaient qu'à l'école je n'avais jamais eu d'amis, alors je faisais comme si j’en avais pour qu'ils ne pensent pas avoir donné naissance à une pure sous-merde"

Dans le documentaire diffusé ce mardi soir par France 4, Virginie Monk, la mère d'Emilie, qui s'est suicidée à 17 ans, lit notamment cet extrait du journal intime de sa fille. Harcelée au collège Notre-Dame-de-la-Paix à Lille, cette jeune fille s'est donnée la mort en se défenestrant en janvier 2016.

Elève brillante,  "première de classe", sur ses bulletins scolaires, Emilie était une collégienne modèle, mais, au quotidien, elle vivait un calvaire, qu'elle décrivait dans son journal intime. Ses parents ont décidé de le publier sous le titre "Rester fort". 
 

Sur le chemin pour rentrer chez moi, je laissais les larmes couler sur mes joues. Je ne me le permettais que trois fois par jour : le matin avant d'aller au collège, le soir en rentrant, le soir dans mon lit.


Depuis le décès d'Emilie, sa mère a choisi de se battre contre le harcèlement scolaire. Elle continue à se rendre dans les établissements scolaires pour parler de l'histoire de sa fille et mettre en garde les adolescents. Et elle témoigne dans ce nouveau documentaire. "Ça fait vraiment très très mal d'imaginer que son enfant a vécu tout ça, sans qu'on le sache et sans qu'on puisse intervenir pour l'aider", raconte Virginie Monk. J'aurai toujours ce sentiment, qui me bouffe les tripes, que je n'ai pas pu sauver ma fille. Ça, c'est inconcevable."

 A la culpabilité s’ajoute la colère contre l’établissement qui, selon elle, n’a pas mesuré la gravité de la situation. "Aucune mesure n'a été prise pour sanctionner les agresseurs, pour les identifier, rien n'a été fait. Ça génère beaucoup de colère, de tristesse, et un sentiment d'injustice qui est assez difficile à vivre."
 
"Je n'ai pas pu la sauver" : le témoignage d'une mère après le suicide de sa fille, victime de harcèlement scolaire

Dans “Suite parentale, le magazine que France 4 lance ce 6 novembre, Agathe Lecaron et Benjamin Muller abordent cette délicate question du harcèlement scolaire. Avec de nombreux témoignages de harceleurs, de harcelés, de parents, d'éducateurs... Diffusion ce mardi à 21h.
 
"Suite parentale", votre nouvelle émission présentée par Agathe Lecaron et Benjamin Muller, c'est mardi à 21.00 en direct sur France 4

 La Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire a lieu ce 8 novembre.  Environ 700 000 élèves se disent victimes de harcèlement en France. 

 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus