PORTRAIT. Nora Granovsky, metteure en scène : "notre rôle c'est d'être passeur d'histoire"

Quand elle met en scène des spectacles, Nora Granovsky part à la rencontre des publics pour développer des projets de territoire. Une manière de valoriser le vécu. Pour cela, elle utilise la transversalité des arts.

La metteure en scène Nora Granovsky a fait sa formation à Paris, le lieu rêvé pour parfaire son théâtre, auprès d'un public très connaisseur. Mais ce qui lui tenait à cœur, c'était de composer des spectacles dans lesquels tous les publics peuvent se reconnaître. Elle a donc développé sa carrière dans le nord de la France, du côté des terrils.

"Il y a une raison d'être, d'aller au-devant des publics pour présenter des œuvres théâtrales. Que ce soit du texte contemporain ou bien des formes qui se travaillent à partir du territoire. On a beaucoup été en résidence dans le Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont, à Harnes, à Tourcoing, à Amiens... Maintenant, on travaille du côté du Manège à Maubeuge" raconte Nora Granovsky. "Pour moi, il fallait casser ce clivage entre les théâtres parisiens, entre Paris et le reste du monde, pour en fait créer des passerelles entre les mondes."


La réincarnation de Janis Joplin

La metteure en scène considère l'art comme un média pour valoriser le vécu de personnes "qui ne se rendent pas compte que leurs histoires, leurs récits, peuvent avoir une portée universelle."

Pour illustrer ces vécus sur scène, Nora Granovsky mise sur la transversalité des arts : le fait de mêler de la musique au théâtre, à de la danse, les mots aux mouvements : "C'est une évidence pour moi par rapport au plateau comme un espace de composition. Ce n'est pas antinomique. C'est une énergie qui circule sur un plateau : ce que ça raconte, comment c'est raconté et comment ça va toucher le public."

Son spectacle Janis a rencontré un grand succès à Avignon. C'est une création qu'elle a écrite et mise en scène, interprétée par la comédienne Juliette Savary, qui est persuadée d'être la réincarnation de la chanteuse Janis Joplin. "On l'a souvent réduite à des clichés, on parle d'elle dans son rapport aux hommes, son physique... On en oublie de parler de sa musique et de la puissance créatrice et novatrice qu'elle a eu à cette époque-là." explique Nora Granovsky. "Tout à coup le fantôme de Janis va revenir à travers la comédienne Juliette Savary et c'est un peu la fonction du théâtre, de faire revenir les fantômes."

"Traverser comme ça l'histoire de Janis, ou d'autres histoires, c'est aussi le rôle d'un metteur en scène, c'est d'être passeur d'histoires, d'artistes, de récits."

Le prochain projet de Nora Granovsky est le festival Ubergang, dont ce sera la troisième édition officielle. Un festival qui se tiendra à l'atelier média à Carvin les 24 et 25 mars prochain et au Manège à Maubeuge les 6, 7 et 8 avril. L'objectif du festival est de faire découvrir des artistes femmes dans leur rapport à la transversalité des arts, sous forme de spectacles, de performances avec de la danse, de la musique et du théâtre, des expositions et des lectures.

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Nora Granovsky invitée de l'émission Hauts féminin du 1er février 2023 ©France 3 Hauts-de-France

Nora Granovsky était l'invitée de l'émission Hauts féminin du 1er février 2023, à revoir ci-dessus.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité