Paris-Roubaix 2023 : les Français favoris à suivre dans la course

La 120ème édition du Paris-Roubaix, c'est ce dimanche 9 avril pour les hommes. 26 ans après la dernière victoire française, les yeux sont braqués cette année année sur trois coureurs : Christophe Laporte, Florian Sénéchal et Anthony Turgis.

Le Paris-Roubaix 2023 vient de sonner le grand départ de la 120ème édition. 175 coureurs se sont élancés depuis Compiègne pour conquérir l'enfer du Nord. La veille, l'édition féminine remportée par la canadienne Alison Jackson a été émaillée de chutes qui ont coûté la victoire à la favorite, Lotte Kopecky. 

Vingt-six ans après la victoire de Frédéric Guesdon en 1997, la France attend toujours son successeur au palmarès de Paris-Roubaix. S'ils ne font pas partie des favoris, plusieurs coureurs peuvent rêver de créer la surprise cette année.

>>>Suivez en direct cette 120ème édition du Paris-Roubaix sur france.tv en cliquant sur ce lien. A voir en replay après la course.

Les favoris au départ de l'édition 2023

En l'absence logique des grimpeurs comme David Gaudu, Thibaut Pinot ou Romain Bardet, peu adaptés aux pavés, ainsi que de Julian Alaphilippe et Valentin Madouas, déjà tournés vers les Ardennaises, les yeux seront braqués d'abord sur Christophe Laporte, irrésistible depuis le début du printemps.

A 30 ans, le Varois de Jumbo-Visma est dans la forme de sa vie. Vainqueur de ses deux premières classiques fin mars à Gand-Wevelgem et à Travers les Flandres, il reste sur une 14e place au Tour des Flandres. Et il est à l'aise sur les pavés, comme le prouve sa sixième place en 2021 sous les couleurs de Cofidis, malgré un frein arrière cassé, qui l'a obligé de freiner la roue avec sa... semelle. 

Il devra compter avec la présence de Florian Sénéchal, le coureur local. Lorsque Paris-Roubaix approche, les sens du Nordiste s'éveillent. Né à Cambrai, le coureur de Soudal-Quick Step connaît par coeur les routes de l'Enfer du Nord.

Gagner ici, douze ans après sa victoire en juniors, est le rêve de sa vie. Et il en a la carrure, avec un physique taillé pour les classiques pavées, et l'expérience. A 29 ans, ce sera déjà sa 9e participation pour quatre Top 20.

Un autre coureur compte biern leur voler la victoire : le francilien Anthony Turgis. A 28 ans, il dispute son quatrième Paris-Roubaix où il a terminé 13e en 2021 et 18e en 2019. Deux belles places d'honneur, mais le coureur de TotalEnergies s'est pour l'instant surtout illustré sur les deux premiers Monuments de l'année, Milan-Sanremo (2e en 2022) et le Tour des Flandres dont il a encore pris une belle 17e place dimanche en dépit d'une succession d'ennuis (chute, pneu explosé,...).

S'il arrive à échapper aux pépins, il aura un coup à jouer au sein d'un effectif dont il sera la carte maîtresse.

Avec AFP