Paris-Roubaix : l'équipe Total Direct Energie dévoile son nouveau maillot pour sa première sortie sur les pavés

L'équipe Total Direct Energie a dévoilé son nouveau maillot bleu lors de la reconnaissance des secteurs de Paris-Roubaix. / © Céline Rousseaux / France 3 Nord
L'équipe Total Direct Energie a dévoilé son nouveau maillot bleu lors de la reconnaissance des secteurs de Paris-Roubaix. / © Céline Rousseaux / France 3 Nord

Plus tricolore que jamais, l'équipe Total Direct Énergie a dévoilé son nouveau maillot lors de sa reconnaissance des secteurs de Paris-Roubaix. Privée de son leader Niki Terpstra, la formation s'en remet désormais au Nordiste Adrien Petit et à Damien Gaudin.

Par MD avec Céline Rousseaux

Ne cherchez plus Damien Gaudin, Adrien Petit et leurs équipiers en noir et jaune : les coureurs de Total Direct Energie sont désormais vêtus de bleu de la tête aux pieds. Ajoutez un peu de blanc et rouge puis vous obtiendrez des coureurs plus tricolores que jamais ! Les Vendéens ont affiché leur nouveau maillot pour leur reconnaissance des secteurs du Paris-Roubaix, ce vendredi 12 avril.
 

"Il va falloir qu'on s'y fasse. Les spectateurs et les assistants aussi, j'espère qu'ils nous reconnaîtront pour nous donner les bidons au bord de la route quand même !", plaisante le Nordiste Adrien Petit, 9e de la course en 2017. Pas de tranchée d'Arenberg au programme de cette reconnaissance, mais la deuxième partie, juste après. "C'est venteux... pas simple, nuance-t-il encore. Mais les secteurs sont propres, ça va le faire."
 
Paris-Roubaix : l'équipe Total Direct Energie dévoile son nouveau maillot lors de sa première sortie

Lancés à 50 km/h, les sept coureurs s'imprègnent des lieux, des pièges et apprivoisent les pavés, secteur après secteur. "C'est le dernier test au niveau du matériel pneumatique. C'est important de bien mémoriser le parcours avant dimanche", résume Dominique Arnould, directeur sportif de l'équipe Total Direct Energie.

 

Adrien Petit, la meilleure chance française ?


Du changement, il y en a jusque dans les rangs de l'équipe. La hiérarchie a été bousculée depuis la blessure de Niki Terpstra au Tour des Flandres. L'équipe doit donc composer sans son Néerlandais, vainqueur de l'épreuve en 2014.
 

"On est encore très ambitieux. Malgré l'absence de Niki, on a de belles cartes à jouer dont moi et Adrien Petit donc on est super motivés", affirme Damien Gaudin, 5e du Paris-Roubaix 2013. Quelques réglages, changements de pression et le Nordiste Adrien Petit monte en puissance, en vrai leader. Jusqu'au Carrefour de l'Arbre, classé très difficile, le coureur de 28 ans joue sur ses terres.
 

"C'est la classique qui me convient le mieux, j'y ai déjà fait de bons résultats avant donc comme celle-ci est taillée pour moi, j'espère faire encore mieux", espère le cycliste. Adrien Petit est prêt à attaquer... et s'il était une des meilleures chances françaises du moment ?

 

Sur le même sujet

Les + Lus