Sécheresse : les ollas arrivent dans le nord de la France, voici comment les fabriquer soi-même

Publié le Mis à jour le

La méthode date de l'Antiquité et se pratique toujours dans les régions méditerranéennes. Dans le nord de la France, on redécouvre cette technique ancestrale des ollas : des poteries enfouies dans le sol irriguent vos végétaux par capillarité et limitent ainsi le besoin en arrosage.

Ces petits pots en terre ont envahi nos jardineries. Récupérer l'eau pour éviter le gaspillage et la surconsommation, c'est une préoccupation de saison. Si vous n'aviez pas de grand-mère dans le sud pour vous donner le tuyau ou de grand-père jardinier, vous ne connaissiez certainement pas cette méthode vielle comme le monde civilisé. Les Grecs et les Romains l'utilisaient. Ces ollas sont donc très à la mode, le mot signifie "pot" en espagnol. On peut l'écrire aussi Oyas. Mais si les méditerranéeens habitués aux sols secs et arides n'ont jamais perdu le savoir-faire, c'est bien différent  au-dessus de la Loire. Désormais, les ollas reviennent en force : ils répondent aux besoins d'économie d'eau du robinet. 

Un arrosage raisonné par capillarité

Des slogans publicitaires envahissent les sites consacrés aux jardins et on les résume en quelque mots : "des diffuseurs d'eau naturels à planter ou à enterrer pour un arrosage raisonné", "une irrigation douce par capillarité grâce à la porosité de la terre". "Grâce à celles-ci, vous n'avez pas de perte d'eau et économisez minimum 50% d'eau sur l'arrosage", les promesses ne manquent pas pour vendre des pots de toutes les formes et de toutes les tailles.

Ces ollas se plantent facilement dans la terre près des tomates ou des aromates et le résultat a fait ses preuves depuis des millénaires. Il s'utilise dans des pots, des jardinières ou en pleine terre. 

Les météorologues nous annoncent une sécheresse record pour l'été 2022, les nappes phréatiques sont au plus bas et dans de nombreux départements les préfets restreignent l'utilisation de l'eau potable. Remplir sa piscine, laver sa voiture ou arroser sa pelouse deviendrait presque criminel si la situation devenait catastrophique.  

Économie d'eau à la maison

Quand on possède un potager très demandeur, il est possible d'économiser l'eau tout en profitant des bienfaits des fruits et des légumes de son jardin. Plus de 17 millions de Français pratiquent le jardinage et ça fait beaucoup d'arrosoirs. Il existe pourtant cette solution qui nous vient du fond des âges.  

La Olla a fait ses preuves depuis 4000 ans. Ce système peut irriguer toutes les plantes en terre ou en jardinière, du géranium a l'olivier, en passant par tous les fruits et légumes que l'on trouve dans son jardin. 

C'est dans le sud de la France ou l'eau est plus rare que l'on trouve les Ollas, mais depuis quelques temps certains habitants de nord de la France et de Belgique ont découvert les avantages de ce système.

Notre direction nous à demandé de réfléchir à un moyen d'économiser l'eau , alors certains ont proposé le paillage des plants pour garder l'humidité mais les Ollas ont un avantage supplémentaire, on la remplie une fois par semaine seulement et plus de corvée d'arrosage

Léo, conseiller dans une jardinerie du Nord

Léo qui travaille dans une jardinerie près de Villeneuve d'Ascq en vend des dizaines et en ce moment ses clients se ruent sur ses Ollas de toutes formes. "Notre direction nous à demandé de réfléchir à un moyen d'économiser l'eau , alors certains ont proposé le paillage des plants pour garder l'humidité mais les Ollas ont un avantage supplémentaire, on la remplie une fois par semaine seulement et plus de corvée d'arrosage", explique le conseiller jardin, qui a dû en recommander en urgence.    

Des Ollas on en trouve partout et les prix varient de 18 à 35 euros la Olla et si vous avez un grand jardin cela peut vite faire flamber la facture.

Comment les fabriquer

Si vous ne voulez pas exploser le budget jardin, vous pouvez vous fabriquer votre propre Olla. J'ai donc essayé pour vous, dans mon jardin, durant ce week-end ensoleillé. Pour réaliser un système d'irrigation à l'aide de Ollas , il vous suffit d'acheter des pots en terre cuite simple, au plus bas prix.

Creusez un trou à proximité de votre plantation et enterrez le pot dont  vous aurez préalablement bouché le fond avec, soit un bouchon en liège, du mortier ou bien du silicone, pour éviter la fuite. La Olla doit sortir de terre de manière à être remplie et n'oubliez pas de la refermer avec un couvercle.

Pour ma part, j'ai utilisé des  soucoupes de pots, c'est pratique et pas cher. Grâce à ce système d'arrosage vous économiserez de 50 à 70% d'eau. En effet, la plante n'absorbera que ce qui lui est nécessaire pour sa croissance. De plus, vous pourrez profiter de votre jardin sans trop vous fatiguer, car il vous suffit de remplir votre Olla une fois par semaine. Les ressources en eau de notre planète sont comptées, préservons la.