Sports. J'ai testé pour vous le ski à Ice Mountain : "Une bonne remise en jambes avant la montagne !"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall
"Ouah !". Personne sur la piste, le plaisir de venir effectuer une bonne descente à ski à Ice Mountain, à Comines, en Belgique.
"Ouah !". Personne sur la piste, le plaisir de venir effectuer une bonne descente à ski à Ice Mountain, à Comines, en Belgique. © France Télévisions

Faire du ski à la frontière des Hauts-de-France, c'est possible ! Direction Comines, en Belgique où la station Ice Mountain accueille les skieurs. Dans un tunnel indoor, par -6°, sur de la neige à canons. Notre test cette semaine pour #Vousêtesformidables.

Etait-ce judicieux ? Avant ma leçon de ski, j'ai succombé à une autre tradition montagnarde : la tartiflette au menu du déjeuner. Au moins, les calories seront bientôt éliminées. Face à la piste principale, je rejoins donc Milan, mon moniteur du jour, un jeune flamand d'une vingtaine d'années. Ce dernier m'invite à le suivre à la sortie du restaurant, pour choisir mes skis. Ils doivent toujours être adaptés à la taille du skieur.

Ce seront des skis paraboliques, c'est-à-dire plus larges devant et derrière, plus étroits au niveau de la chaussure de ski. Cela permet au skieur de mieux tourner ou plus facilement. Pour 1m80 on me prête des skis de 1m63. Finis les skis hyper longs d'antant pour faire de la vitesse et qui exigent davantage de technique. Ca tombe bien, cela fait à peu près 5 ans que je n'ai pas rechaussé les skis. A l'époque les paraboliques existaient déjà bien évidemment et je me voyais mal retourner en arrière pour cet essai de la piste d'Ice Mountain, à Comines. 

Un frigo à -6°, haut de 40 m et 200 m de piste

Le réglage des chaussures est effectué en fonction du poids, pour ne pas déchausser dans un virage. Bâtons en main et c'est parti ! Ce qui saisit dans un premier temps, c'est le froid. On est dans une espèce de frigo réglé sur -6°, en forme de tunnel, long de 200 mètres et qui culmine à 40 mètres de hauteur.

La principale différence avec les pistes de ski naturelles, c'est que nous avons réservé un créneau où il n'y a personne, où quasiment personne ! Nous sommes lundi 22 novembre, il est 13h00 et seulement un skieur confirmé enchaîne les descentes. La largeur de la piste, d'une trentaine ou quarantaine de mètres, devrait nous permettre de ne pas trop nous bousculer !

En compagnie de Milan, je vais faire trois descentes : une première devant pour qu'il voit comment je skie ; une deuxième pour faire des virages serrés et qu'il me débriefe ; et une troisième pour qu'il m'apprenne à carver. C'est-à-dire tourner sur les carres : l'arête ou bord métallique de part et d'autres de la semelle des skis. L'idée c'est un peu de rebondir d'un virage à l'autre, de se propulser grâce aux skis paraboliques qu'on tord et qui ont un effet rebond. 

"De beaux restes"

Pour la première descente, passées les quelques plaques de glace et  mes "hésitations-tremblements" des jambes, je suis agréablement surpris par mes performances. Sur piste bleue, je suis toujours à l'aise. La descente à Ice-Mountain correspond a priori à un niveau de piste bleue, sachant que la verte est la plus facile, la bleue vient ensuite puis la rouge et la noire.

Le plaisir est immédiat et de très bons souvenirs reviennent en mémoire. Voyez ce que cela donne en vidéo : Milan me dit "attention pour les jours où il y a beaucoup de monde, à ne pas trop écarter les bâtons, tu pourrais blesser quelqu'un". Et il me suggère de ne pas trop lever le ski intérieur : "le dessous du ski doit rester collé à la piste". 

durée de la vidéo : 37sec
Première descente à Ice Mountain après 5 ans sans ski ©France Télévisions

Deuxième descente : ne pas surestimer ses capacités  

Arrive le moment de la seconde descente et ses virages serrés. Je suis en confiance. Un peu trop ? Sur la vidéo ci-dessous, regardez le virage à un mètre de distance d'une personne qui montait en téléski. 

durée de la vidéo : 26sec
Le ski à Comines : virages serrés ©France Télévisions

Essai de carving "pas concluant"

Pour ma troisième et dernière descente filmée (je prendrai le temps d'en refaire une dernière hors caméra ensuite et sans moniteur), l'objectif est donc de carver. Après m'avoir expliqué la technique, Milan propose de me filmer de face en skiant en arrière. Banco ! Seul hic, je me rapproche un peu trop de mon moniteur en fin de virage et cela me déconcentre vite. L'essai n'est pas concluant : je ne parviendrai pas à carver. Peu importe, cette séance a reveillé l'envie de ski. 

durée de la vidéo : 39sec
Le ski à Comines : essai pour carver ©France Télévisions

Les infos pratiques

Attention, si l'on n'a jamais skié, Ice Mountain vous demande de prendre deux heures de cours avec un moniteur. Réservation du moniteur en amont au +32 (0)56 55 45 40. Les skieurs et snowboardeurs confirmés peuvent accéder librement aux pistes, aux heures d'ouverture et sans réservation.
Le port des gants et de vêtements chauds est obligatoire. Par rapport au Covid, il y a des règles à respecter.. Enfin, voici une page concernant les tarifs

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.