JO de Paris 2024 : connaissez-vous le lob vrillé ? Les explications d’un joueur de l’équipe de France de water-polo

Plus sur le thème :

Charles Canonne est joueur professionnel dans l'équipe de France de water-polo, qui participera aux prochains JO à Paris. Sa botte secrète ? Le lob vrillé. Ce mouvement de rotation des doigts permet de donner un effet à la balle et est encore plus difficile qu'un lob normal pour le gardien. Et le public adore !

Traditionnellement, pour faire un shoot (un tir), au water-polo, on effectue un mouvement qui part du bas vers le haut. Le lob vrillé est vraiment un shoot spécial, spectaculaire. "Pour le gardien, c'est un mouvement assez dur et pour le joueur, c'est un moment assez gratifiant", selon Charles Canonne, joueur professionnel dans l'équipe de France de water-polo, qui participera aux prochains JO à Paris.

La feinte du lob vrillé consiste à faire semblant de se préparer à tirer très fort, pour que le gardien s'avance instinctivement pour parer le tir. Pour réussir le lob, le joueur doit pousser au maximum sur ses jambes et monter le plus haut possible.

Le sportif décrit toute la finesse du geste : "On fait des mouvements un peu vers l'avant, pour justement faire sauter le gardien et à la fin, avec la balle, on la fait tourner vraiment du bout des doigts, comme ça. Et justement, ce mouvement de rotation des doigts permet de donner un effet à la balle qui est encore plus difficile qu'un lob normal pour le gardien."

durée de la vidéo : 00h02mn14s
Le lob vrillé, est vraiment un shoot spécial, spectaculaire. (Réalisation : Frédéric Fiolet / crédit musique : ARTLIST.IO) ©FF Production / France Télévisions

"Beaucoup de personnes pensent que dans l'eau on a pied, mais non, on n'a pas pied. On est obligé de faire un mouvement circulaire et de rotation au niveau des jambes"

Charles Canonne

Charles Canonne connaît l'impact sur le public de sa botte secrète, le lob vrillé. "Quand on arrive à marquer ce genre de but, on voit le public qui est en fusion", avoue le joueur de 28 ans.

"Mes Jeux Olympiques seront réussis si j'arrive à faire ce lob dans la dernière minute et qu'on gagne la médaille d'or à Paris", conclut-il.  
 

LIRE AUSSI : JO de Paris 2024 : Mewen Tomac, le nageur qui veut battre des records sur le dos

Les JO, c'est avant tout la beauté du geste sportif : la vitesse d'une course, la précision d'un toucher, la finesse d'une technique travaillée pendant des années. Le Geste en or, une série de portraits intimistes de sportifs et sportives des Hauts-de-France à découvrir en juin et juillet, en attendant les Jeux Olympiques de Paris 2024

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité