Municipales, affaire Balkany, grève des urgences : Gérald Darmanin s'exprime dans “Dimanche en politique”

Gérald Darmanin, invité de Dimanche en politique, annonce soutenir Violette Spillebout à Lille. / © FRANCE 3
Gérald Darmanin, invité de Dimanche en politique, annonce soutenir Violette Spillebout à Lille. / © FRANCE 3

Affare Balkany, Richard Ferrand, amende contre Google, la grève des urgences, ou encore les élections municipales : le ministre de l’Action et des Comptes publics et premier adjoint au maire de Tourcoing a répondu aux questions de Véronique Marchand. 

Par A.-L. J.

Invité de cette première édition de Dimanche en politique de la saison, Gérald Darmanin est revenu sur sa candidature à la mairie de Tourcoing.

Le ministre a confirmé être candidat aux élections municipales de son fief, la ville de Tourcoing, mais n'a pas souhaité préciser quelles seraient ses fonctions "je ne sais pas à quelle place (...). Ça dépendra de l’équipe municipale, de ce que pensent les Tourquennois, du président de la République".

 

"Dimanche en politique", diffusé à 11h25
Une émission présentée par Véronique Marchand


Changement de position pour les municipales à Lille


Pour Lille, alors qu'il avait pendant un temps soutenu la candidature de la députée LREM Valérie Petit, il a aujourd'hui affirmé soutenir Violette Spillebout. "Je trouvais que Valérie Petit avait des qualités, que ces deux femmes avaient de grandes qualités. Violette a été choisie et si j’étais Lillois, je voterais pour elle."

 

Il a réagi à la nomination de Dominique Bailly, ancien élu socialiste, comme directeur de campagne de Violette Spillebout. "Je sais que Violette ne prendra pas que des socialistes sur sa liste. Lille est une ville ouverte. Il y a un centre-droit très important et je crois qu’elle a l’intelligence et elle connaît très bien Lille pour pouvoir ouvrir sa liste."
 

Pour un "respect de la présomption d'innoncence"


Le ministre a aussi souligné qu'il "fallait respecter la présomption d'innocence", évoquant les cas judiciaires à l'encontre de Damien Castelain, président de la MEL et de Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, mis en examen pour l'affaire dite des "Mutuelles de Bretagne", dont le procès se tient à Lille. 
 

C'est à voir sur notre antenne ce dimanche 15 septembre, à 11h25, avec Véronique Marchand.
 

Sur le même sujet

Les + Lus