Ahmed Sylla, Virginie Efira et Gilles Lellouche : entrée fracassante dans le cinéma pour Mallory Wanecque

Plus sur le thème :

Elle crève l’écran aux côtés d’Ahmed Sylla dans "Comme un prince", qui sort le 17 janvier 2024. À 17 ans, c’est déjà le second film de Mallory Wanecque. Le premier lui avait valu une nomination aux César 2023 et une marraine, Virginie Efira. Dans le troisième, elle sera dirigée par Gilles Lellouche. Découvrez qui est cette jeune nordiste.

Mallory Wanecque partage avec Ahmed Sylla l’affiche du film Comme un prince, à découvrir au cinéma le mercredi 17 janvier 2024. Pétillante, fraîche et spontanée, elle parle à toute vitesse et raconte le tournage avec passion.

"C’était fou ! Au début, j’étais un peu impressionnée, mais Ahmed Sylla m’a mise tout de suite à l’aise et Ali Marhyar est un réalisateur super cool. Au château de Chambord, l’ambiance, c’était vraiment famille. J’étais trop contente de me lever le matin, je savais que j’allais rigoler et passer un bon moment."

Mallory incarne une jeune fille qui vient de foyers et s’en sort grâce à la boxe : "Elle veut paraître dure mais en fait, elle est hyper sensible, c’est sa manière de se protéger. J’ai pris des cours de boxe avec Ahmed Sylla, on s’est entraîné pendant cinq ou six mois, avec l’équipe de France de boxe anglaise."

Ce travail intensif a permis à la jeune actrice de ne pas être doublée : "Moi, j’avais envie de faire mes cascades et même pour mon interprétation, c’était important. Je me suis donnée à fond, j’ai dû prendre de la masse, Ahmed a dû en perdre mais on n’a eu aucune doublure. Je me suis pris des bons coups, je l’ai senti mais j’ai trop kiffé !"

On va beaucoup entendre parler de Mallory Wanecque. Voici déjà cinq choses à savoir sur elle.

1 - Elle a été repérée lors d’un casting sauvage.

C’est à la sortie du collège à Anzin, près de Valenciennes, que Mallory a été repérée. Elle avait 14 ans. Ce casting sauvage pour jouer dans le film Les pires, réalisé par Lise Akoka et Romane Guéret, l’a littéralement propulsée. Festival de Cannes avec standing ovation, nomination aux César 2023 dans la catégorie "Meilleur espoir féminin" avec comme marraine Virginie Efira et plusieurs prix d’interprétation, décrochés à Rome, Sarlat et Cosne-sur-Loire.

"J’ai une chance de ouf, s’enthousiasme Mallory Wanecque. Parfois mon cerveau fait comme une capture d’écran de certains moments et le soir, toute seule dans mon lit, je me dis : « Ouah, c’est quoi cette vie, il y a des filles qui rêveraient d’être à ta place, je vis plusieurs vies à la fois. »."

2 - Elle prépare plusieurs films

Mallory Wanecque va tourner en juillet dans Le gang des amazones, puis en fin d’année un rôle de princesse. Elle travaille dur et a décidé de prendre des cours de comédie. Elle a donc intégré la classe Tremplin du cours Florent : "Je ne me sentais pas légitime, parce que repérée sur un casting sauvage. Mais c’est ça qui est beau aussi, qu’on donne leur chance à des gens qui n’auraient jamais fait ça. Maintenant, comédienne, c’est ce que je veux faire. Je prends des cours et je travaille beaucoup."

"Même la promotion, c’est un travail ! La promo avec Ahmed et Ali, c’est la meilleure formation que j’aurais pu avoir, sur mon élocution, ma manière d’être, ce que je dois dire ou ne pas dire, sur plein de choses !"

3 - On la compare à Adèle Exarchopoulos

Mallory vient de tourner avec Adèle Exarchopoulos un film actuellement en montage, L’amour ouf, de Gilles Lellouche. On le dit souvent, elle a un faux air de son aînée : "Depuis le Festival de Cannes, on n’arrête pas de me comparer à elle ; elle m’avait d’ailleurs envoyé un message avant le tournage en disant : « On n’arrête pas de me parler de toi, il faut qu’on se rencontre. »."

Elle s’étonne encore : "Deux ans après, je tourne avec elle mais surtout, je joue son personnage plus jeune. Je me suis super bien entendue avec Adèle, c’est la crème de la crème. J’ai l’impression que c’est un mélange entre moi, ma mère, ma tante, ma grande sœur, qu’elle fait partie de ma famille. On a les mêmes expressions du visage, on pense de la même manière. J’ai trop hâte de défendre et de partager ce film."

4 -  Elle est célibataire

Depuis deux mois, la nordiste a pris son indépendance et a quitté ses parents et Valenciennes pour vivre à Paris : "J’adore, c’est une ville qui me représente, il y a tout le temps de la vie, il se passe sans arrêt des choses. J’ai une vie d’adulte, avec des responsabilités."

"Je suis célibataire, je ne suis pas en recherche de mec, je n’ai pas l’énergie, l’envie, le temps pour me mettre dans une relation. Je suis célibattante, ça me va très bien !"

5 - Elle a fait un duo avec Raphael

Mallory a fait un feat avec Raphael, le chanteur de Caravane : "Moi qui ne chante pas du tout, il m’a proposé de chanter avec lui. Je n’aurais jamais pensé faire ça un jour ! J’étais en studio, j’ai mis le casque... C’est plus parlé que chanté, j’ai trop kiffé ! Raphael, je t’adore. Je ne sais pas s’il a gardé le morceau, mais en tout cas, c’était une expérience de fou."

La vie de Mallory Wanecque est un tourbillon, entre les cours de comédie, les tournages, l’apprentissage de l’anglais pour la suite de sa carrière et la boxe, qu’elle continue à pratiquer.

Le film Comme un prince sort le 17 janvier 2024. La veille, Mallory Wanecque a raconté les coulisses du tournage dans Vous êtes formidables. Pour revoir l’émission, c’est ici.