Inondations en Belgique : les pompiers du Nord sont arrivés en renfort à Liège pour apporter les premiers secours

Les 34 pompiers du Nord partis de Valenciennes sont intervenus dès leur arrivée à Liège. Placés sous l'autorité de leurs homologues belges, leur engagement est prévu pour 48 heures. Des moyens logistiques sont également envoyés par le SDIS de l'Oise.
Les sapeurs-pompiers du Nord partis de Valenciennes jeudi 15 juillet dans la soirée interviennent dès leur arrivée à Liège pour mettre en sécurité des habitants.
Les sapeurs-pompiers du Nord partis de Valenciennes jeudi 15 juillet dans la soirée interviennent dès leur arrivée à Liège pour mettre en sécurité des habitants. © SDIS 59

La colonne est partie peu après 19 heures ce jeudi 15 juillet depuis Valenciennes pour rejoindre la province de Liège. 34 sapeurs-pompiers du Nord, 13 véhicules et moyens de navigation spécialisés dans les opérations nautiques, sont arrivés dans la nuit sur zone.

Un renfort bienvenu dans une province ravagée par les intempéries. Très vite une quarantaine de personnes dont 9 enfants ont été mis en sécurité par les Nordistes.

A Liège, le niveau de la Meuse n'a cessé de monter toute la journée d'hier et les milliers d'habitants des quartiers qui bordent le fleuve devaient si possible quitter leur logement. Les autorités locales évoquent "une situation de crise exceptionnelle". "Il leur est conseillé de se diriger vers les hauteurs de Liège. Si l'évacuation n'est plus possible, il est recommandé aux citoyens de monter à l'étage et de ne prendre aucun risque."

La crue de la Meuse "va prendre un caractère très dangereux à Liège même", a mis en garde le président de la région wallonne Elio Di Rupo. Les autorités locales, craignaient de voir le niveau de l'eau "monter de 1m50 au-dessus du niveau actuel dans les prochaines heures".

Le niveau de l'eau au centre-ville n'a finalement pas augmenté durant la nuit et commençaient à baisser "tout doucement" dans le quartier le plus touché, a indiqué ce vendredi matin la police liégeoise, tout en rappelant que de nombreux axes routiers alentours restaient fermés.

L'armée a été déployée dans quatre des dix provinces du pays (Liège, Namur, Luxembourg, Limbourg) pour participer aux secours et notamment aux nombreuses évacuations. "C'est une opération hors norme qui attend nos hommes mais ils sont spécialement entraînés face aux risques aquatiques" expliquait à quelques minutes du départ de Valenciennes Gilles Grégoire, Contrôleur général du SDIS Nord.

Les Nordistes ne sont pas les seuls renforts venus prêter main forte aux secours belges. Sur l'un des points de rassemblement des secours et des victimes à Seuraing près de Liège, ils retrouvent des sapeurs-pompiers italiens ou hollandais comme on peut le voir sur ces photos de notre journaliste sur place, Bertrand Théry.

Au point de rassemblement des secours et des victimes de Seuraing près de Liège, les 34 pompiers du Nord retrouvent des homologues venus d'Italie ou des Pays-Bas.
Au point de rassemblement des secours et des victimes de Seuraing près de Liège, les 34 pompiers du Nord retrouvent des homologues venus d'Italie ou des Pays-Bas. © Bertrand Théry / FTV
Seuraing, l'un des points de rassemblement des secours et des victimes près de Liège.
Seuraing, l'un des points de rassemblement des secours et des victimes près de Liège. © Bertrand Théry / FTV

Dans le cadre de l’entente européenne le SDIS de l'Oise a mis 160 rations à disposition de leurs collègues belges durement éprouvés. Un véhicule du SDIS 59 était à Beauvais jeudi soir pour récupérer les repas.

Une solidarité des services d'incendies et de secours des Hauts-de-France unanimement saluée par les responsables politiques de la région mais aussi par les habitants sur les réseaux sociaux. 

Depuis plusieurs jours l'Europe est touchée par des pluies diluviennes, elles ont déjà causé la mort d'au moins 90 personnes. À Liège, le niveau de la Meuse reste élevé, et la situation est critique. Selon l'AFP les inondations en Belgique ont fait au moins 12 morts et 21.000 personnes sont toujours sans électricité. Les interventions de mise en sécurité se poursuivent alors que le bilan humain est encore provisoire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers inondations météo belgique international