VIDEO. Déconfinement : le tourisme dans les Hauts-de-France "voit enfin le bout du tunnel"

Isabelle Thellier, directrice adjointe du comité régional de tourisme Hauts-de-France invitée ce vendredi du 12/13 Hauts-de-France, se réjouit de l'accélération du déconfinement, qui relance déjà l'activité touristique dans la région.
 

Calais, en juin 2019.
Calais, en juin 2019. © SERGIO ROSENSTRAUCH - FRANCE 3 NPDC
L'annonce jeudi 28 mai par Edouard Philippe du passage des Haut-de-France en vert dans la phase 2 du déconfinement, et l'assouplissement des règles à respecter, réjouit les acteurs du tourisme de la région.

"C’est une bonne nouvelle après deux mois et demi de l’activité touristique, qui avait vraiment le vent en poupe dans la région ces trois dernières années. Et le 17 mars, tout s’est arrêté. Là on voit enfin le bout du tunnel qui se précise et qui arrive plus vite que prévu", s'enthousiasme Isabelle Thellier, directrice adjointe du comité régional de tourisme.
 


Reprise des réservations et besoin d'air


Ainsi, l'activité économique du secteur est à la relance, avec la reprise des réservations dans les Hauts-de-France. "Ca reprend depuis quelques jours déjà. C’est une tendance très positive, on voit déjà l’accélération", se félicite Mme Thellier.
 
Déconfinement : le tourisme dans les Hauts-de-France "voit enfin le bout du tunnel"

"Les week-ends qui se réservent sont dans tous les cas d’immersion nature. On voit vraiment que les gens, après deux mois et demi de confinement, ont besoin d’espace, de lumière, de liberté de mouvement, d’horizons larges, de chlorophylle et de grand air !", constate la directrice adjointe du tourisme régional.
 


Prolonger la saison


Pour "limiter la casse" provoquée par l'arrêt total d'activité, le comité régional de tourisme compte bien sur une saison touristique prolongée, jusqu'à fin octobre voire début novembre. "C’était une tendance qui était déjà à l’œuvre ces deux dernières années. C’est ce qu’on appelle la dessaisonalisation", explique Isabelle Thellier.
 
Selon elle, le confinement a tout de même eu un effet positif : "chacun a pu redécouvrir l’attrait de la proximité, la possibilité de se dépayser tout près de chez soi". Ce qui ne sera pas pour déplaire aux acteur du tourisme dans les Hauts-de-France.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter