Gilets jaunes : 2000 manifestants, 11 interpellations... Retour sur l'acte V dans le Nord et le Pas-de-Calais

Malgré la mobilisation en baisse, certains prévoient toujours de passer Noël sur les rond-points. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Malgré la mobilisation en baisse, certains prévoient toujours de passer Noël sur les rond-points. / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Une dizaine de personnes a été interpellée sur les deux départements et sept ont été placées en garde à vue. La journée a été calme, mais la nuit précédente a fait un mort en marge d'un barrage des "gilets jaunes".

Par MD

La mobilisation s'essouffle peu à peu. Ce samedi 15 décembre, pour le cinquième week-end de mobilisation des "gilets jaunes", on comptait 2 000 manifestants dans le Nord et le Pas-de-Calais selon la Préfecture. C'est deux fois moins que la semaine passée.

Dans le détail, 700 personnes étaient mobilisées dans le Pas-de-Calais et 1 300 dans le Nord. Aucune interpellation n'a eu lieu dans le Pas-de-Calais alors qu'il y en a eu 11 dans le Nord, 7 personnes ont été placées en garde à vue.
 

La journée s'est déroulée dans le calme, malgré quelques actions retentissantes. La rocade portuaire a été bloquée une bonne partie de la journée ainsi que l'A16 au niveau de Calais. Sinon, on comptait encore quelques points de blocages et des barrages filtrants, surtout dans l'Audomarois, sans trop impacter la circulation.

 

Nuit meurtrière


La nuit de vendredi à samedi a, en revanche, été plus marquante. Un automobiliste est décédé à la frontière franco-belge, entre Jeumont et Erquelinnes, près d'un barrage des "gilets jaunes". Il a percuté un camion à l'arrêt alors qu'il roulait à contresens sur la N2.
 

Et toujours à la frontière, une centaine d'automobilistes a été bloquée une bonne partie de la nuit sur l'A2, près de Crespin. Les "gilets jaunes" avaient mis en place un barrage qu'ils n'ont levé qu'à 5h du matin.

 

Sur le même sujet

Les + Lus