Boulogne-sur-mer : le député-maire PS Frédéric Cuvillier ne se représente pas aux législatives

Frédéric Cuvillier et Emmanuel Macron lors des cérémonies du 11 novembre 2016 à Boulogne-sur-mer / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Frédéric Cuvillier et Emmanuel Macron lors des cérémonies du 11 novembre 2016 à Boulogne-sur-mer / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Le député-maire socialiste de Boulogne-sur-mer, Frédéric Cuvillier, soutien d'Emmanuel Macron, a annoncé mercredi qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat dans la 5e circonscription du Pas-de-Calais.  

Par YF

Le mouvement En Marche! va annoncer ce jeudi une partie de ses investitures pour les prochaines élections législatives des 11 et 18 juin. Mais Frédéric Cuvillier, soutien d'Emmanuel Macron, a préféré prendre les devants en déclarant dès mercredi qu'il ne briguerait pas un 3e mandat de député dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais. "La loi dit qu'un député ne pourra plus être maire ni adjoint ni président d'établissement public, j'ai pris très clairement la décision de ne pas me représenter aux élections législatives", nous a fait savoir le maire PS de Boulogne-sur-mer. "Je suis dans la majorité présidentielle", a-t-il ajouté.  

En désaccord avec le programme de Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de gauche, l'ancien ministre des transports avait indiqué dès janvier qu'il n'aurait "pas d'état d'âme à soutenir Macron". "Moi je suis pour un réformisme populaire, et je dis cela dans une région ouvrière où ces mots ont du sens. Lorsqu’on est pour le progrès, on est par définition hostile au conservatisme et à certaines formes d’archaïsme", avait-il expliqué en mars au Parisien / Aujourd'hui en France lorsqu'il avait annoncé officiellement son ralliement au futur président de la République.

Frédéric Cuvillier et Emmanuel Macron au meeting d'Arras du 26 avril 2017 / © Capture d'écran Youtube - En Marche !
Frédéric Cuvillier et Emmanuel Macron au meeting d'Arras du 26 avril 2017 / © Capture d'écran Youtube - En Marche !

Présent dans les premiers rangs lors du meeting d'Emmanuel Macron à Arras le 26 avril, Frédéric Cuvillier, 49 ans, renonce finalement à l'Assemblée Nationale où il siégeait depuis 2007. En 2012, il avait été réélu triomphalement, dès le 1er tour. Mais la donne a changé depuis. Au 1er tour de la présidentielle, Marine Le Pen est arrivée pour la 1ère fois en tête des suffrages à Boulogne-sur-Mer (27,86%) et dans la 5e circonscription (28,90%). Au 2e tour, Emmanuel Macron a rassemblé la majorité des votes mais la candidate du Front National a de nouveau réalisé un score élevé dans la ville (44,98%) comme dans la circonscription (46,14%). De quoi rendre l'issue du prochain scrutin législatif très incertain, surtout en cas de triangulaire.... 

A lire aussi

Sur le même sujet

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus