• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Trains ralentis, incendies, animations annulées... Les conséquences de la canicule dans le Nord Pas-de-Calais

Le thermomètre atteint les 36 degrés à Valenciennes, mercredi 24 juillet. / © BERTRAND THERY
Le thermomètre atteint les 36 degrés à Valenciennes, mercredi 24 juillet. / © BERTRAND THERY

Face à l'épisode caniculaire, les villes de la région tentent de s'adapter. Collecte des déchets décalée, trains ralentis, animations pour les enfants annulées... Ce qu'il faut savoir sur quelques mesures prises en raison de la canicule dans le Nord Pas-de-Calais, cette semaine du 22 juillet.

Par Manon Pélissier

Sorties pour les enfants annulées, trains ralentis voire supprimés, incendies qui se multiplient... La canicule de cette semaine, qui bat les records historiques de températures, a des impacts sur notre vie quotidienne. D'autant plus que la région vient d'être placée en vigilance rouge par Météo France, pour la toute première fois. Récapitulatif des quelques changements que provoque la canicule dans le Nord Pas-de-Calais.
 

Collecte des déchets décalée


Depuis lundi 22 juillet, la collecte des déchets est décalée dans l'Artois. Au lieu de sortir ses conteneurs à 13h, il faut le faire en début de soirée, à 19h, et ce jusqu'au vendredi 26 juillet inclus. C'est le syndicat mixte Artois valorisation (SMAV) qui a annoncé cette mesure. 166 000 habitants sont concernés, dans 197 communes différentes de ce département.
 


Trains ralentis voire supprimés


Avec les fortes chaleurs, les caténaires peuvent être détendus ou les rails, dilatés. Des feux de talus peuvent aussi être provoqués, comme l'explique Ludivine Mantin, chargée de relation voyageurs, sur le site de la SNCF dédié aux TER. Pour toutes ces raisons, les TER dans les Hauts-de-France risquent d'être ralentis et certains pourraient même être annulés.

Lorsque vous souhaitez réserver un train dans la région, ce message s'affiche : "Par mesure de sécurité, la vitesse de circulation des trains TER Hauts-de-France peut être ralentie et certains trains peuvent être supprimés en raison des fortes chaleurs. Nous vous invitons à reporter votre voyage."

Pour savoir si votre train circule ou pas, renseignez-vous sur le site de la SNCF dédié à son trafic.
 

Ce mercredi 24 juillet, un train Eurostar et un Thalys ont été bloqués à la sortie de Bruxelles, justement à cause de la rupture d'une caténaire, provoquant de fortes perturbations sur la voie à grande vitesse qui relie la capitale belge à Londres et à Paris. La Belgique souffre elle aussi de la canicule, et a déclenché également son code rouge ce mercredi.
 
 

Les incendies se multiplient

 

Dans les champs ou en pleine ville, les incendies se multiplient ces derniers jours. En Picardie, rien qu'hier, mardi 23 juillet, une trentaine de feux de récolte s'étaient déclenchés. Toujours mardi, à Cambrai, l'échangeur entre l'A2 et l'A26 était fermé en raison d'un feu de champ.
 


De nombreux accidents ont eu lieu dans des habitations, où des feux s'étaient propagés, comme à Desvres, où une personne est décédée à la suite de l'incendie de son appartement. La plus grande des prudences est donc exigée, autant pour les particuliers que pour les agriculteurs.
 

 

Des animations pour les enfants annulées


Course de caisses à savon, sortie au zoo, parcs d'attractions... Jeudi 25 juillet, où les températures vont battre un nouveau record en plein épisode caniculaire, beaucoup d'animations dans les centres de loisirs ont été annulées.

À Liévin, c'est la course de caisses à savon, prévue initialement jeudi de 10h à 17h, qui a été annulée. Les centres de loisirs liévénois ont également annulé leur sortie dans des parcs d'attractions mercredi et jeudi. 
 
© Liévin, ma ville / Facebook
© Liévin, ma ville / Facebook

À Bully-les-Mines, où les centres de loisirs accueillent près de 370 enfants, la sortie au zoo a été annulée et même l'escapade à la mer, pour éviter des risques d'hydrocution. La ville d’Avion aussi, qui accueille près de 300 enfants, a reporté à la semaine prochaine une sortie à Loisiparc (Douaisis), prévue ce jeudi.

À la place, des activités en intérieur vont être proposées aux enfants, avec notamment des jeux d'eau à la clé, comme à Sallaumines.

À Montigny-en-Gohelle, où 450 enfants sont accueillis en juillet, la cantine a même été avancée à 11h15 pour éviter de faire sortir les enfants aux heures les plus chaudes.
 

Vigilance rouge : de nouvelles consignes


Météo France a annoncé ce mercredi 24 juillet que les Hauts-de-France passait en vigilance rouge, une première pour la région, qui n'est pas habituée aux fortes chaleurs. 
 

La vigilance rouge correspond à une canicule "d'intensité exceptionnelle" qui impose "une vigilance absolue". "Chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé", indique Météo-France sur son site. Elle implique donc de nouvelles recommandations à respecter, selon le ministère de la santé. 
 

Il faut notamment bien s'hydrater et se nourrir, calfeutrer son logement en aérant la nuit et le matin et fermer les volets et ses fenêtres l'après-midi, limiter ses activités - surtout pour les travailleurs en extérieur - et ne pas pratiquer d'activité sportive pendant la journée.
 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus