Ryanair annonce l'ouverture d'une base aérienne à l'aéroport de Beauvais-Tillé

La compagnie de vol à bas coût Ryanair a annoncé ce 23 septembre l'ouverture d'une base aérienne à l'aéroport de Beauvais-Tillé (Oise) début décembre. En plus de créer des emplois, cette structure pourrait permettre à l'aéroport de proposer de meilleurs horaires et de nouvelles lignes à ses clients.

La compagnie aérienne va pouvoir dès décembre entreposer deux avions et loger une soixantaine d'employés à l'aéroport de Beauvais-Tillé (ici en juin 2019).
La compagnie aérienne va pouvoir dès décembre entreposer deux avions et loger une soixantaine d'employés à l'aéroport de Beauvais-Tillé (ici en juin 2019). © Éric Feferberg / AFP
La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé ce 23 septembre l'ouverture future d'une base aérienne à l'aéroport de Beauvais-Tillé (Oise). Le spécialiste des vols à bas coût devrait inaugurer le 3 décembre 2020 la structure qui hébergera deux avions et une soixantaine d'employés. Elle posséderait en Europe environ 80 bases similaires dont trois en France à Marseille, Bordeaux et Toulouse.

Faire dormir sur place avions et personnel

Qu'est-ce qu'une base aérienne ? "Concrètement, c'est un bâtiment où dorment les avions et les personnels. Le soir, au lieu de rentrer un peu partout en Europe, ces derniers resteront à l'aéroport de Beauvais," détaille Edo Friart, directeur commercial et membre du directoire de l'aéroport. En se dotant de sa propre base Ryanair, le site isarien ne dépendra plus des autres bases européennes pour les horaires de vols et les lignes.

La compagnie Ryanair pourra en conséquent faire son programme en fonction des avions qu'elle aura à Beauvais. Cela nous permettra de proposer de meilleurs horaires à notre clientèle, mais aussi l'ouverture de nouvelles lignes.

Edo Friart, directeur commercial de l'aéroport Beauvais-Tillé


Grâce à ce pied-à-terre à Beauvais-Tillé, qui représente un investissement de 200 millions d'euros, Ryanair pourra ainsi ouvrir une nouvelle ligne, vers Paphos à Chypre, et garantir toute l'année des liaisons vers Manchester, destination jusqu'ici seulement saisonnière. "En temps normal [sans l'épidémie de Covid-19, NDLR], l'ouverture d'une base aérienne nous donnerait la capacité d'ouvrir davantage que deux nouvelles lignes," rappelle le directeur commercial.

Des créations d'emplois

Si le secteur du transport aérien - très touché par les restrictions de déplacements liées à l'épidémie - retrouve une activité normale, Beauvais-Tillé pourra gagner en dynamisme. Des emplois seront crées, notamment pour l'enregistrement des bagages et l'assistance en escale, pour s'adapter à l'offre grandissante.

"Une entreprise chargée de la restauration à bord devrait aussi s'implanter à Beauvais, créant ainsi quatre emplois, précise Edo Friart, qui n'oublie pas ceux qui pourraient indirectement naître grâce à cette base. Des entreprises pourraient être tentées de s'installer dans le Beauvaisis, à proximité d'un aéroport international qui gagne en envergure," imagine-t-il. Ryanair estime à 2 300 le nombre d'emplois créés.

La compagnie irlandaise, avec qui Beauvais-Tillé travaille depuis 1997, a annoncé un plan massif de restructuration pour réagir à la restriction de son activité par temps de Covid-19. 3 000 emplois sont menacés.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport beauvais-tillé économie transports transports aériens aviation aéronautique