• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. L’aéroport de Beauvais filmé en noir et blanc au début des années 1960

Le filmeur d’aéroport / © DR
Le filmeur d’aéroport / © DR

A l'époque où quelques compagnies aériennes britanniques reliaient la capitale de l’Oise aux stations balnéaires de la côte anglaise, un cinéaste amateur filmait ses amis à l’aéroport de Beauvais. Une chouette aubaine pour filmer des avions, pour ce passionné ! 

Par Olivier Sarrazin

Ancien aérodrome militaire, l’Aéroport de Beauvais s’est ouvert aux vols commerciaux en 1956.  Les voyageurs qui empruntent l’avion, comme ces amis du filmeur venus de Paris, sont encore un peu des héros, d’autant qu’un billet coûte les yeux de la tête !
 

Le filmeur d’aéroport (La séquence du filmeur, 12/40)

L’aéroport de Beauvais filmé en noir et blanc au début des années 1960
A l'époque où quelques compagnies aériennes britanniques reliaient la capitale de l’Oise aux stations balnéaires de la côte anglaise, un cinéaste amateur filmait ses amis à l’aéroport de Beauvais.  - REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO - Olivier Sarrazin

Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin

 

C’est une chouette aubaine pour filmer des avions ! Quelques petites compagnies britanniques relient alors la capitale de l’Oise aux stations balnéaires de la côte anglaise… Où l’imperméable et le chapeau melon sont de rigueur.

Prendre l’avion alors, c’est un luxe tranquille. Sportif et décontracté. 

Dans le monde entier, pour l’année 1960, seul 0,33 % des hommes et des femmes ont pris l’avion… Dont ce petit couple d’amis parisiens, venu dans l’Oise pour s’envoler vers l’Angleterre, et qui en est légitimement très fier.
 
Le filmeur d’aéroport
Le filmeur d’aéroport

 

La séquence du filmeur

L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs, racontée par François Morel.

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Concert : Last Night We Killed Pineapple à Amiens

Les + Lus