Trois militants anti-chasse à courre assignés à Compiègne : Rémi Gaillard propose les services de son avocat

L’Office National des Forêts, représentant de l’Etat, assigne trois membres du collectif AVA (abolissons la vénérie aujourd'hui) au Tribunal de Grande Instance de Compiègne. Rémi Gaillard, militant médiatique pour la cause animale, leur propose les services gratuits de son avocat.

Trois militants anti-chasse à courre sont assignés en justice pour "entrave au droit de chasse". C'est l'Office National des Forêts qui veut leur faire rembourser le loyer que les chasseurs payent pour arpenter ses forêts. L'amende avoisinerait 70.000€.  Le collectif dénonce le caractère politique de cette assignation et parle d'intimidation dans un contexte où le mouvement anti-vénérie prend de l'ampleur.

"Ce sont les trois noms figurant sur l'autorisation de manifester, ils sont donc considérés comme les organisateurs. Ils ont choisi de manière aléatoire pour servir d'exemple. La liste des faits reprochés est longue mais il y a certaines choses assez farfelues, comme le droit à l'image... Ils essayent de nous atteindre mais à mon sens nous sommes blanchis d'avance. Nous dénonçons la violence et la barbarie, ce n'est pas pour faire la même chose. Nous nous contentons de suivre les équipages de manière pacifique, et toutes nos actions sont filmées. Les vidéos ont été fournies aux services d'enquête compétents", résume Rodolphe Trefier.
 


Vendredi, le très médiatique défenseur de la cause animale Rémi Gaillard a contacté les trois personnes assignée pour leur proposer gratuitement les services de l'avocat de son association Jean-Robert Phung. "Ils ont immédiatement accepté. D'abord parce que même si nous avons déjà un avocat, nous ne pouvons nous permettre d'économiser de tels frais. Ensuite parce qu'il s'agit d'un avocat spécialisé qui connaît bien ce type de dossiers."
 


Ces derniers mois, l'association AVA suivait les chasseurs, les filmait, et tentait de faire fuire les bêtes pour les sauver. Les relations entre les chasseurs et le collectif est montée d'un cran à l'occasion d'un incident survenu dans le jardin d’un pavillon à Lacroix-Saint-Ouen en octobre 2017. Réfugié et acculé, un cerf avait été abattu par un maître d’équipage de la Futaie des amis.

La scène, filmée, avait suscité l'émoi de nombreux internautes. 

Les opérations d'AVA reprendront dès le 15 septembre, malgré les poursuites. Une cagnotte de soutien mise en place le 7 août sur la plateforme Leetchi a déjà reçu la somme de 3.095 € euros de la part de 134 participants. 
 
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité