Élections municipales à Noyon : la maire sortante LR Sandrine Dauchelle réélue avec 56,44 % des voix

À l’issue du second tour des élections municipales à Noyon ce dimanche 17 octobre, la candidate Les Républicains Sandrine Dauchelle est une nouvelle fois élue maire avec 56,44 % des voix. Elle devance largement Patrick Deguise, le candidat LREM qui avait demandé l’annulation du scrutin de 2020.

Le verdict est tombé. Après un premier scrutin en juin 2020 annulé par le Conseil d’Etat pour irrégularités, la maire sortante LR de Noyon dans l’Oise, Sandrine Dauchelle a été réélue dimanche 17 octobre à l’issue du second tour des élections municipales de la commune. Avec 56,44 % des suffrages et 460 voix d'avance, elle devance largement son adversaire LREM et ancien maire de Noyon, Patrick Deguise qui obtient, lui, 43,56 % des voix. "Je remercie tous les Noyonais qui ont confirmé la victoire de l'année dernière", a-t-elle déclaré suite à sa victoire. 

Je suis contente mais c'est surtout la victoire des Noyonais [...] et c’est la défaite d’un opposant qui a fait une campagne odieuse et qui en a perdu sa dignité.

Sandrine Dauchelle, maire de Noyon dans l'Oise

Sandrine Dauchelle était déjà en tête à l’issue du premier tour du scrutin dimanche 10 octobre avec 42,89 % des voix, suivi de Patrick Deguise (LREM) avec 31,87 % des suffrages.

Participation en hausse par rapport à 2020

Lors du premier tour, moins de la moitié des électeurs (47,2 %) s’est rendue aux urnes. Pour ce second tour, la participation reste faible mais est plus élevée avec 48,5 % à 18 h. Globalement, la participation pour ces élections est en hausse par rapport à 2020. Il y a un an, la participation s'élevait seulement à 41,6 % au second tour des municipales.

Ce second tour reposait en partie sur le report de voix des électeurs du candidat Rassemblement national, Michel Guignot qui ne s’est pas qualifié pour ce second tour, et celles d’Olivier Garde, le candidat sans étiquette qui s’est retiré en début de semaine. Il n'a pas donné de consignes de votes.

Des municipales annulées en 2020

Ce second tour marque la fin d’un duel entre deux poids lourds de la politique locale. Et ce résultat en faveur de la candidate LR est un lourd revers pour Patrick Deguise qui conteste depuis plus d'un an le résultat des élections.

Depuis l'annonce du résultat en juin 2020, où Sandrine Dauchelle (LR) remporte la mairie d'une courte tête par 11 voix d'écart, son adversaire dénonce des irrégularités dans les votes. Le maire de Noyon de 2008 à 2020, dépose alors un recours faisant valoir une différence entre les votes comptabilisés et les signatures à l'émargement. 

Le tribunal administratif d'Amiens lui donne raison, estimant que sans ces votes irréguliers Patrick Deguise aurait pu être déclaré vainqueur et décide alors d'annuler l'élection. Une position adoptée par le Conseil d'État jeudi 22 juillet qui confirme que 12 votes sur 13 sont bien irréguliers et que l'élection doit être annulée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections