• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

FC Chambly : le journal italien “La Gazzetta dello Sport“ met à l'honneur ”l'Inter français”

Le FC Chambly dans "la Gazzetta dello Sport" / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Le FC Chambly dans "la Gazzetta dello Sport" / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Les exploits du club picard, promu en Ligue 2, il y a 10 jours, ont été remarqués de l'autre côté des Alpes. Le quotidien sportif italien "La Gazzetta dello Sport" revient sur l'ascension de l'équipe camblysienne à "l'âme italienne".

Par Eline Erzilbengoa

"L'Inter français à l'honneur" titre le journal italien "La Gazzetta dello Sport", dans un article publié la semaine dernière. Impossible en effet de ne pas faire le rapprochement. Les couleurs du club et du maillot ne trompent pas. 
 

Lors de sa création, Bruno Luzi, l'entraîneur actuel, est plus du côté Juventus, mais son père et son frère Fulvio et Walter Luzi, fans de l'Inter de Milan, ont eu le dernier mot. Ce sera le noir et le bleu.
 
À gauche le maillot de l'Inter de Milan et à droite celui de Chambly - Saison 2018-2019 / © MAXPPP
À gauche le maillot de l'Inter de Milan et à droite celui de Chambly - Saison 2018-2019 / © MAXPPP

Si le logo change en 2016 et s'affranchit un peu de l'équipe milanaise, l'âme, elle, est toujour là. "Un miracle à l'italienne", comme le souligne "La Gazzetta dello Sport", qui n'a cessé de progresser en 30 ans, en passant de la 5e division de district de l'Oise au championnat national professionnel. 
 

Vendredi 19 avril, le FC Chambly obtient sa montée en Ligue 2. Et comme le rappelle la presse italienne, les Camblysiens, étaient, presque un an jour pour jour, en demi-finale de la Coupe de France. 

Si leur parcours fut stoppé par les Herbiers, l'histoire retiendra leur formidable ténacité, notamment lors du quart de finale, où ils apprenaient simultanément le décès du président fondateur Walter Luzi, dit "Pépé", originaire de Fossombrone dans le centre de l'Italie. 
 

Cet "esprit unique, combiné à une gestion rigoureuse", estime "La Gazzetta dello Sport", a donné envie à nos voisins italiens. Bruno Luzi, convoité par le club de Vicenza Calcio, en avril 2018, a finalement décidé de rester dans l'Oise. Pour aller encore plus loin et viser la Ligue 1 ? L'avenir nous le dira.
 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus