Finale de la Polo Rider Cup 2021 à Chantilly : tout savoir sur les règles de ce sport équestre

Dimanche 20 juin aura lieu la finale du Polo Rider Cup au Domaine de Chantilly dans l'Oise. L'occasion de tout savoir (ou presque) sur les règles de ce sport équestre qui a fait son apparition il y a 2500 ans.

Depuis le 10 juin 2021, se tient sur le Domaine de Chantilly dans l’Oise la première édition de la Polo Rider Cup.
Depuis le 10 juin 2021, se tient sur le Domaine de Chantilly dans l’Oise la première édition de la Polo Rider Cup. © Alain DELPEY/MAXPPP

Depuis le 10 juin 2021, se tient sur le Domaine de Chantilly dans l’Oise la première édition de la Polo Rider Cup. Cette compétition réunit les meilleurs clubs de polo du monde. La finale aura lieu le dimanche 20 juin. Pour mieux comprendre ce sport d’équipe qui tend à se démocratiser, voici un résumé non-exhaustif de ses règles.

Quelles sont les règles du polo ?

Première chose : le polo, se joue à cheval. Toutes les races sont admises, mais les chevaux doivent être rapides, agiles et vifs. Dans le polo, le cheval est appelé "poney". Les joueurs changent plusieurs fois de poney au cours d’un match.

Une équipe de polo est constituée de quatre joueurs (un attaquant, un défenseur et deux centres), équipés d’un casque et d’un maillet.

Le polo est un jeu dans lequel deux équipes de quatre cavaliers s’efforcent d’envoyer une balle en plastique de 8,5 cm de diamètre, dans le but adverse, à l’aide d’un maillet constitué d’une tête en bois dur placée au bout d’une canne en bambou ou en fibre de carbone d’une longueur de 130 cm environ.

Fédération française de polo

Ainsi, le principe est simple : deux équipes (à cheval) s’opposent pour marquer le plus de goals possibles. Les joueurs tapent dans la balle à l'aide du maillet. Celle-ci doit passer entre les deux poteaux.

Le polo se pratique sur un terrain gazonné coupé très ras, de 275 m de long et 145 m de large, auxquels il faut rajouter des zones de décélération. À chaque extrémité du terrain, les buts sont matérialisés par deux poteaux en osier distants de 7,3 m. 

Fédération française de polo

Dès qu'un but est marqué, l'équipe change de camp.

Une équipe de polo est constituée de quatre joueurs (un attaquant, un défenseur et deux centres), équipés d’un casque et d’un maillet.
Une équipe de polo est constituée de quatre joueurs (un attaquant, un défenseur et deux centres), équipés d’un casque et d’un maillet. © Alain DELPEY/MAXPPP

Un match est divisé en 4 à 8 périodes (ou chukkas) de 7 minutes 30, entrecoupées de pauses de 3 minutes pour changer de cheval. Le rythme des périodes est donné par une cloche ou une trompe.

S’il est autorisé de gêner (marquer) un joueur en le poussant épaule contre épaule, de tenter d’accrocher son maillet pour l’empêcher de frapper la balle, il est interdit de couper la ligne matérialisée par la trajectoire d’une balle en mouvement en avant du dernier joueur qui vient de la frapper, de zigzaguer devant un adversaire ou de l’aborder pour un marquage sous un angle de trajectoire trop ouvert.

Fédération française de polo

Enfin, dernière chose importante dans le polo : les handicaps. Chaque joueur reçoit un "handicap" selon son niveau de jeu. Une façon d’établir un classement. "Les débutants commencent au handicap -4 et les meilleurs joueurs mondiaux culminent au handicap 10", explique la Fédération. La somme des handicaps de chaque joueur permet de déterminer le niveau d’une équipe.

Vous en savez désormais un peu plus sur le polo, pour en savoir davantage.

Pour suivre la finale du Polo Rider Cup : 

Polo Rider Cup (FR) from PoloLine TV on Vimeo.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
équitation sport