Margny-les-Compiègne: JMG Partners va construire 54000 m² de bâtiments pour la grande distribution

Le groupe JMG Partners, spécialiste de l’immobilier d’entreprises va construire 54 000 m² de locaux sur la ZAC de Margny-les-Compiègne pour accueillir un géant français de la distribution dont le nom n'est pas encore connu. 300 emplois vont être créés.
 

Par Zohra Hamdane

« C’est une très bonne nouvelle pour l’emploi dans le compiégnois. Un grand groupe français de distribution dont nous ne dévoilerons pas encore le nom pour l’instant s’installe dans la ZAC des Hauts-de Margny. 300 emplois devraient être créés », confirme avec sourire et prudence le premier vice-président de l’ARC en charge de la vice- présidence stratégique, Bernard Hellal, également maire (SE) de Margny-les-Compiègne.

Le groupe JMG PARTNERS, spécialisé dans le secteur d'activité de la promotion immobilière de logements va faire sortir de terre un bâtiment de 54 000 m2 au sol sur 12 hectares. Un terrain situé derrière l’enseigne France Nature sur la ZAC des Hauts-de-Margny. Le site de Margny-les-Compiègne est situé à la porte de l’Ile-de-France de France, à 40 minutes de Paris en train, 40 minutes de Roissy et à la sortie de deux sorties de l’autoroute A1 (sorties Arsy et Ressons).  

Cette implantation devrait continuer et permettre de renforcer l’économie locale dans un secteur de l’Oise où le taux de chômage est de 9,1 %, c'est-à-dire en dessous de la moyenne nationale qui est de 10%. « C’est une très bonne nouvelle pour cette commune en pleine évolution , 9000 habitants, deuxième commune de l ’ARC. La gare de Compiègne est située sur notre commune, plus la gratuité des bus. Le tout additionné créé du dynamisme », complète le vice-président en charge de la stratégie dans le compiégnois. 
 

Des aides publiques pour aider à l’implantation du groupe de distribution et à la création de 300 emplois


L’ARC (Agglomération de la Région de Compiègne) a vendu au groupe JMG Partners 38 euros le m² un terrain de 12 hectares pour y construire 54 000 m2 de bâtiments. Le projet d'implantation a été finalisé lors d'un protocole d’accord signé durant le dernier conseil d’agglomération.

Ce géant de la distribution française est accueilli en contrepartie d’aides publiques. En effet, des financements publics dont le montant n’est pas encore dévoilé vont permettre la viabilisation du terrain, l’infrastructure, les giratoires, et amener tous les réseaux. « Ces aides publiques ne sont pas gênantes dans la mesure où les emplois sont créés », précise le maire de Margny.

S'ajoute à toutes ces aides données au groupe de distribution une prime pour  l’aide à l’emploi de 5000 euros par emploi créé.

Le nom de l’enseigne sera connu en septembre. 
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus