• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Les tours des nouveaux quartiers de Beauvais et Creil, filmées en super 8 en 1970

© DR
© DR

Dans les années 1970, Claude Boufflet, filmeur amateur, partage sa caméra super 8 avec sa femme, Evelyne. Ils filment les tours des nouveaux quartiers de Beauvais et Creil, dans l'Oise.

Par Corine Zongo-Wable


Les grandes tours rappellent combien pour de nombreuses familles, l’accès à une vie meilleure, plus confortable, semblait alors à portée de main. Les quartiers, c’était le rêve ! 
 

Le filmeur des grands espaces (La séquence du filmeur 34/40)

Les tours des nouveaux quartiers de Beauvais et Creil, filmées en super 8
Les grandes tours rappellent combien pour de nombreuses familles, l’accès à une vie meilleure semblait alors à portée de main.  - REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO - Corine Zongo-Wable

écrit et réalisé par Corine Zongo-Wable


Ces images de western urbain filmées en plan très large appellent un nouveau type de personnage récurrent : “l’habitante des quartiers périphériques. ». Ah, les habitantes des quartiers !

Elles ne savent pas alors qu’elles se trouveront bien plus tard au cœur de toutes les enquêtes sociologiques sur la banlieue ! A cette époque les femmes pouvaient se promener seules, entrer dans les cafés.
 
 
© DR
© DR

Une petite fille, future vigie du quartier, observe un autre personnage : "le jeune des quartiers". Ah, le jeune des quartiers, lui, s’épanouit au pied des immeubles ! Le cross de la Garenne à Creil a laissé un vif souvenir dans sa mémoire mais aussi dans celle des riverains. Le bruit des motos les excédait.

Et pourtant tous en parlent aujourd’hui comme d’un paradis perdu, celui où ils allaient cueillir des noisettes, rencontrer les filles.

C’est la vie de quartier qui rend sentimental…

 

La séquence du filmeur

L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

 Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus