Mainsquare 2023. David Guetta, Maroon 5, Orelsan: ce qu'on attend de cette 17ème édition

Publié le

Les festivaliers s'impatientent ! Le coup d'envoi du Mainsquare 2023 sera donné ce vendredi 30 juin. Pendant trois jours, la Citadelle d'Arras vibrera au son de quelques-uns des plus grands artistes du moment. Stars internationales, découvertes, nouveautés, organisation : que peut-on attendre de cette 17ème édition ?

Ils étaient 150 000 festivaliers à enflammer les trois scènes de la Citadelle d'Arras l'année dernière. Cette année, les billets du Mainsquare ont tous été vendus en un temps record.

Et vu la programmation de la 17ème édition qui débute ce vendredi 30 juin, l'ambiance promet à nouveau d'être survoltée. Il y en aura pour tous les goûts avec du rock, de la pop, du rap, du hip-hop ou de l'électro, des stars internationales et françaises, mais aussi des découvertes et des artistes de la région.

Des têtes d'affiche prestigieuses

C'est le groupe le plus attendu de cette édition 2023 et ils feront danser les festivaliers dès le premier soir : les Américains de Maroon 5 seront sur la grande scène du Mainsquare vendredi. Et en écoutant les titres de leurs différents albums, on se rend vite compte que le groupe pop rock phare des années 2000 est une machine à tubes : This Love, Sugar ou encore Moves like Jagger, on va avoir du mal à ne pas danser avec eux.

fLe samedi, ce sera plutôt ambiance Rap et R'n'B sur la grande scène.

La citadelle d'Arras s'ambiancera d'abord au rythme des sons de la très attendue Aya Nakamura. Ses titres Djadja, Pookie ou Jolie Nana ont fait d'elle la chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde. On a hâte de voir comment elle va faire danser les festivaliers.

Une heure plus tard, c'est Orelsan qui succédera à la chanteuse franco-malienne. Avec son record de douze Victoires de la Musique et son dernier album Civilisation, le rappeur caennais est incontestablement une des têtes d'affiche les plus attendues de ce Mainsquare 2023.

Du hip-hop aussi le dimanche, mais cette fois-ci d'envergure internationale, avec Macklemore. Déjà présent au Mainsquare en 2019 (et on en garde un très bon souvenir), le rappeur américain viendra présenter son troisième album BEN. Nul doute qu'il fera sauter le public de la grande scène du Mainsquare au son de Can't Hold Us ou Downtown.

Le festival se clôturera en beauté avec le roi français de l'électro : "David Guetta nous prépare un show complètement nouveau, avec une scénographie incroyable, explique Armel Campagna, le directeur du Mainsquare. Ce sera certainement un très grand moment de cette 18ème édition." Et pour ceux qui n'ont pas réussi à acheter de billet, sachez que vous pourrez vivre un petit bout du festival depuis votre salon : le set du DJ français sera diffusé en direct sur France 2 à partir de 22h.

De jolies découvertes

"Il faut être curieux cette année. N'hésitez pas à aller faire un tour sur la Green Room, la petite scène du festival. On y attend de très belles surprises." Voilà le conseil d'Armel Campagna, qui invite par exemple les festivaliers à aller découvrir Anna Calvi le vendredi soir, ou Apashe le samedi soir : "c’est un DJ né en Belgique et qui a grandit au Canada. Il est accompagné sur scène de 8 cuivres. Il faut imaginer un mélange entre Woodkid et Vladimir Cosma, c'est dingue, ça va mettre une claque à tout le monde !"

Le dimanche, le concert à découvrir est celui de Fever 333. Ce Californien reprend le flambeau du rap métal initié par Public Enemy ou Rage Against The Machine. "Ses shows cartonnent dans le monde entier et laissent toujours un souvenir inoubliable à ceux qui y assistent", promet le directeur du Mainsquare.

Des groupes de la région

Comme l'année dernière, la troisième scène, le très convivial "Bastion", accueillera exclusivement des artistes de la région Hauts-de-France. "Elle est plus grande cette année car elle a remporté un sacré succès en 2022", note Armel Campagna. Du rock avec Grand Cru ou Ravage Club, de la pop folk avec Feu Mineral, du rap avec Konga ou encore de l'électro avec Lydsten, il y en aura pour tous les goûts pendant trois jours. 

Une scène régionale qui s'accompagne aussi de produits du terroir ou de bières locales dans les food-trucks présents autour du Bastion.

Des nouveautés

La grande nouveauté de cette 17ème édition, c'est que les artistes de la Mainstage et ceux de la Green Room, ne joueront plus en même temps : "les sets ne vont plus se chevaucher cette année pour permettre à chacun d'apprécier tous les concerts, sans avoir à faire des choix, et ça évitera aussi toute pollution sonore entre les différents concerts", explique Armel Campagna. 

Le directeur du festival promet également plus d'espaces assis sur l'ensemble du site : "grâce aux images de drone faites l'année dernière, on s'est rendu compte que plusieurs zones du site étaient sous-exploitées. On a donc décidé de créer davantage de lieux de convivialité cette année." Cela se traduira aussi par de nouvelles animations, notamment des ateliers sur le hip-hop ou sur le basketball, mais aussi un village associatif étendu avec la présence de Sea Sheperd, GreenPeace ou Amnesty International. 

Un festival plus responsable 

Le Mainsquare se veut aussi plus responsable sur les enjeux environnementaux. Sur le plan de transports d'abord, avec des navettes gratuites mises à disposition des festivaliers dans la ville d'Arras, pour les encourager à venir en transport en commun, et non en voiture. Un pass TER spécial Main Square à 19€ permet même de faire trois allers-retours entre Lille et Arras pendant les trois jours du festival.

Autre nouveauté cette année : 100% de la vaisselle utilisée sur le festival sera réutilisable, grâce au système de consigne.

Quelques conseils

Enfin, à quelques jours du Mainsquare 2023, quelques conseils pour les festivaliers :

  • Il reste des places au camping pour ceux qui n'ont toujours pas trouvé de logement sur place
  • Téléchargez l'appli du festival pour avoir entre autres le programme et le plan du site.
  • Pour éviter les files d'attente, chargez votre compte cashless sur Internet avant d’aller au festival.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité