Mainsquare 2023. Orelsan en communion avec le public du festival

C'est un concert qui marquera l'histoire du Mainsquare. Orelsan a soulevé la poussière de la Citadelle d'Arras ce samedi soir, en faisant vibrer les 40 000 festivaliers venus l'écouter. Récit.

Lorsqu'il apparaît, il se plante au centre de la grande scène et ancre ses pieds dans le sol pour livrer Civilisation, titre qui a donné le nom à son dernier album. Le charisme d'Orelsan est indéniable. Les 40 000 festivaliers réunis face à lui pour cette deuxième soirée du Mainsquare 2023 sont suspendus à ses lèvres. Ils seront autant à sauter quelques minutes plus tard lorsque le rappeur français originaire de Caen balancera C'est du propre, à coups de "sauce magique beau gosse", punchline reprise en chœur par toute la foule.

Pendant plus d'une heure et demie, Orelsan et ses musiciens vont faire osciller les spectateurs entre ambiance de fête et moment solennel. La fête lorsqu'il fait aller le public de gauche à droite, puis de droite à gauche, au cours d'un medley reprenant ses premiers succès comme Courez courez, A l'heure où je me couche ou Bloqué. La poussière de la citadelle d'Arras se soulève, on n'avait pas vécu ça depuis longtemps au Mainsquare. La fête aussi quand il demande la tonalité à son guitariste pour faire chanter la foule avec lui sur des refrains comme celui de Jour meilleur ou La pluie. "Y a un bon niveau à Arras", déclare-t-il alors aux festivaliers.

"Il est authentique, touchant"

Jeux de scène, jeux de lumière, vidéos, la scénographie est parfaite. Mais ce qui marque le plus, c'est la relation d'Orelsan avec le public. "Il est authentique, touchant", livre Laurie, une fan venue de Lille pour le voir. Le chanteur aux douze Victoires de la musique l'est notamment lorsqu'il entonne La quête, tube dans lequel il raconte son enfance, son adolescence et le passage à l'âge adulte. Ou lorsqu'il interprète (et le mot est faible) Notes pour trop tard, morceau de plus de sept minutes dans lequel il assène une somme de conseils au jeune qu'il a été.

Face à lui, la foule est désormais silencieuse, attentive, émue. Une foule avec laquelle il ne résistera pas à aller au contact. Sur La Terre est ronde, il descend de scène pour aller saluer la fosse qui chante avec lui : "vous êtes beaucoup plus nombreux que la dernière fois, assure Orelsan, qui était déjà venu en 2018, "vous êtes le meilleur public du monde !"

Et on commence aussi à le penser lorsqu'il soulève une dernière fois la foule du Mainsquare avec son tube Basique. Cela ne fait aucun doute, Orelsan a livré le concert le plus fédérateur de cette édition 2023.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité