• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Main Square Festival 2019 : la Green Room bien trop petite pour la grande Angèle

Angèle ce vendredi soir sur la Green room du Main square festival / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3
Angèle ce vendredi soir sur la Green room du Main square festival / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3

Green Room (scène secondaire) bondée, archi-bondée ce vendredi soir pour le concert d'Angèle. Du spectacle sur la scène et de la frustration dans le public. 

Par EM

21h. Dans une demi-heure, l'un des concerts les plus attendus de la soirée va commencer. Angèle, le phénomène belge du moment, va se produire sur la Green Room.

Et elle provoque une grande transhumance : la foule venue de la Main stage quitte un autre Belge, Damso, pour essayer de se faire une petite place sur la scène d'à-côté. Enorme file d'attente, bousculade, énervement... Il n'y a pas de place pour tout le monde. Mieux vaut ne pas être agoraphobe dans la zone située entre les deux scènes.  

21h30. Angèle débarque et lance : "On va passer un bon moment, en plus je suis à côté de chez moi, ici". Le public placé devant la scène s'enthousiasme. Sur les côtés et au fond, c'est plus mitigé. "Je ne vois rien, je me fais bousculer, je m'en vais", lâche une ado.
 
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
 

"Pas le choix"


Angèle enchaîne directement trois de ses plus gros tubes : "La thune", "La loi de Murphy" et "Balance ton quoi". Le public, majoritairement adolescent, au moins dans les premiers rangs, connaît les paroles par coeur. 
 
Angèle arrive sur scène, mitraillette gonflable à la main. / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3
Angèle arrive sur scène, mitraillette gonflable à la main. / © YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3
© YANN FOSSURIER / FRANCE 3


Entre 20 et 23 000 personnes sont sur la grande plaine de la Green Room, estimation du directeur du Main Square festival, Armel Campagna. Sans doute une première dans l'histoire du festival.
 

Oui, la Green room a vécu un moment très chaud.  "Oui, c'était le moment dur, explique Armel Campagna. Mais je préfère que la Green room vive comme ça, plutôt qu'il y ait 5000 personnes. C'est un festival, c'est comme ça !"

N'y avait-il pas moyen de programmer Angèle sur la plus grande scène ? "C'est arrivé tard, je n'avais pas le choix. Soit je ne faisais pas Angèle et tout le monde aurait râlé. Soit on le faisait sur la Green room. Et j'ai préféré privilégier Christine and the queens qui a moins de dates en France cette année". 
 


Le Main Square a d'ailleurs diffusé le son et l'image du concert d'Angèle sur la Main stage, où se trouvaient alors quelques centaines de personnes. Une première aussi !
 
Le concert d'Angèle a été retransmis sur les écrans de la Main stage / © EM
Le concert d'Angèle a été retransmis sur les écrans de la Main stage / © EM


Sur la scène, Angèle continue à enchaîner ses tubes, avec 4 danseuses aux chorégraphies millimétrées. "Jalousie", sur la folie Instagram, fait sortir les téléphones portables des ados. "Tout oublier", est repris en choeur, sans Roméo Elvis, le frère d'Angèle qui était sur la même scène l'an dernier. Et une reprise inédite de "T'es beau", de Pauline Croze. 

"J'avoue que même moi, je fais partie de ces gens-là, rassurée quand les gens, ils m'aiment...", chante Angèle. Après un concert aussi intense et "foule" à Arras, la voilà pleinement rassurée. 

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus