74 migrants secourus au large d'Hardelot

Hier, en fin d'après-midi, 74 personnes qui tentaient de traverser la Manche ont été sauvées par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez.

La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord a indiqué qu'une nouvelle opération de sauvetage et d'assistance avait eu lieu au large du Pas-de-Calais, vendredi 21 juillet en fin d'après-midi. 

C'est le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Normandie qui a été envoyé pour porter assistance aux personnes massées dans une "embarcation surchargée". La préfecture indique que "malgré la difficulté de l'opération de sauvetage, les 74 naufragés sont récupérés par le RIAS puis déposés au port de Boulogne-sur-Mer". Une fois à quai, les naufragés ont été pris en charge par le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) et la police aux frontières (PAF). 

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus : "ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour et les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux."

Il y a quelques jours, le préfet du Pas-de-Calais, Jacques Billant, avait quant à lui annoncé qu'une compagnie CRS de 60 hommes allait rejoindre le littoral pour empêcher les passeurs d'organiser des traversées clandestines vers l'Angleterre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité