A Calais, Jean-Michel Leuillier recréé l'ambiance de New-York avec ses milliers de Playmobil

Pour la cinquième année consécutive, le Nordiste Jean-Michel Leuillier, présente des dioramas réalisés avec des Playmobils. Cette année, il consacre son exposition à New-York. 

Le thème de cette cinquième exposition Playmobil à Calais est New-York, un thème qui a inspiré Jean-Michel Leuillier, le plus grand collectionneur français.
Le thème de cette cinquième exposition Playmobil à Calais est New-York, un thème qui a inspiré Jean-Michel Leuillier, le plus grand collectionneur français. © FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Jusqu'au 5 janvier 2020, Jean-Michel Leuillier a préparé aux Calaisiens pas moins de trois plateaux de 200 m², entre 800 000 et 1 millions de pièces playmobils avec 3 500 figurines en un peu plus de cinq jours de travail pour recréer l'ambiance de New York avec des Playmobils. "Nous avons travaillé sur une thématique de tout ce qui est moderne. On s'est attelé avec mon épouse à travailler le thème de New-york. On a quatre plateaux [...] : Coney Island, Time Square, Central Park et puis l'aéroport John Fitzgerald Kennedy"
 

A Calais, Jean-Michel Leuillier recréé l'ambiance de New-York avec ses milliers de Playmobil ©France 3 Nord Pas-de-Calais


Cette exposition n'est pas la première pour le collectionneur audomarois. L'année dernière pour ses 50 ans, il s'était même lancé le pari de réaliser "la plus grande construction au monde" : le château du Seigneur des anneaux. "C'est cinq semaines de travail, quinze heures par jour pour le construire. Après il a fallu quatre ou cinq jours pour acheminer les différentes parties du puzzle et le même temps pour monter, avec quatre personnes, la totalité de cette pièce qui pèse 2,7 tonnes". 
 

Il détient notamment le record du monde de diorama en Playmobil. En Isère, en 2016, il avait mis en scène près de 26 000 Playmobils reconstituant la bataille qui avait opposé en - 202 avant J.C les Romains aux Carthaginois et qui entraîna la défaite d'Hannibal. 
 


Une passion qui a un coût 


Le collectionneur a été pris de passion pour ces petites figurines dès le plus jeune âge : "Je fais ça depuis mes six ans et j'ai des photos d'archive où on me voit dans ma chambre avec des petites scènes en Playmobil sur mes étagères. Mais ma façon de jouer n'a pas évolué."

Dans une interview pour l'émission Sept à Huit de TF1, Jean-Michel Leuillier reconnaît dépenser 3 000 à 4 000 euros par mois pour entretenir sa collection, soit environ 70 000 euros par an. 
 


Un château de type Renaissance comme prochain défi 


Jean-Michel Leuillier ne perd pas de temps. Pour l'année prochaine, il a déjà fini la conception d'un château de Renaissance de 600 m² au sol, "avec un domaine de chasse, un domaine agricole, un domaine viticole, un haras, des scènes de mariage, et le tout avec 150 000 fleurs, toute notre collection de fleurs y est passée pour reconstituer 250 m² de jardins à la française."

L'exposition se poursuit jusqu'au 5 janvier 2020 avec une fermeture le 1er janvier, au Forum Gambetta, à Calais de 10 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 18 heures. L'entrée est gratuite.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite culture jeux sorties et loisirs