Missak Manouchian au Panthéon : qui est Rino Della Negra, résistant du groupe FTP-MOI et footballeur du Red Star

Ce mercredi 21 février 2024, les époux Manouchian, à la tête d'un groupe de résistants pendant la Seconde Guerre mondiale, feront leur entrée au Panthéon. Une plaque sera déposée devant leur caveau avec le nom des 23 membres de ce réseau, parmi lesquels figure Rino Della Vega, footballeur d'Argenteuil né à Vimy.

Missak et Milénée Manouchian, deux figures de la résistance française à la tête du réseau FTP-MOI pendant la Seconde Guerre mondiale, vont faire leur entrée au Panthéon ce mercredi 21 février 2024.

À travers eux, la mémoire des 22 autres membres du groupe Manouchian, fusillés au Mont-Valérien le 21 février 1944 il y a tout juste 100 ans, va également venir reposer dans l'antre de la montagne Sainte-Geneviève. Une plaque commémorative sera exposée devant le caveau des époux Manouchian, avec le nom des membres de ce réseau.

Parmi les membres de ce "groupe Manouchian" : Rino Della Negra, résistant italien antifasciste né à Vimy dans le Pas-de-Calais, dont une association demande la panthéonisation au même titre que Missak ou de Milénée Manouchian.

Un footballeur antifa

Rino Della Negra est donc né à Vimy le 18 août 1923, dans une famille d’immigrés italiens originaires d’Udine, dans la région historique du Frioul située vers la frontière slovène. Les Della Negra ont fui l'Italie fasciste de Mussolini pour se retrouver dans le nord de la France, où le père a fait un court passage en tant que briqueteur chez Mercier à Vimy.

La famille reste quelque temps dans notre région avant de s'installer à Argenteuil dans un quartier connu pour abriter une grande communauté italienne. Rino Della Negra était alors âgé de 3 ans. Après plusieurs années passées au nord de Paris, et un travail d'ajusteur dans les usines Chausson d’Asnières, le jeune homme rejoint l’équipe de football du Red Star FC (Saint-Ouen-sur-Seine) dans les années 1940.

Engagement au FTP-MOI

L'attaquant, pourtant très prometteur, doit finalement abandonner sa carrière en 1942 et entrer dans la clandestinité, lorsqu'il refuse son service du travail obligatoire (STO) en Allemagne. Il s'engage alors auprès du réseau FTP-MOI (les Francs-tireurs et partisans – Main-d’œuvre immigrée) mené par Missak Manouchian. Après plusieurs opérations antifascistes réussies (assassinat du général SS Von Apt, attaque du siège du parti fasciste italien à Paris...), Rino Della Negra est blessé et arrêté lors de l'attaque d'un convoi de fonds allemand le 12 novembre 1943.

Les 23 membres du groupe Manouchian seront jugés et condamnés à mort en février 1944 lors d’un procès devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris. Vingt-deux seront fusillés le 21 février au Mont-Valérien, tandis que la seule femme du groupe, Olga Bancic, sera décapitée le 10 mai de la même année.

Pour une panthéonisation

"Nous avons été entendus. Après des mois de combat, c'est une belle reconnaissance du sacrifice du jeune Argenteuillais Rino Della Negra (...). Il a préféré sacrifier sa vie pour combattre le fascisme et le nazisme." Dans un post publié sur Facebook, l'association "Rino au Panthéon" partage sa reconnaissance. Depuis février 2023, le groupe composé notamment d'élus d'Argenteuil et du Val-d'Oise, cherche à faire entrer Rino Della Negra au Panthéon, mais également les 21 autres membres du FTP-MOI.

"Pour nous tous, il était évident que l'ensemble du groupe Manouchian devait être panthéonisé. Ils ont combattu tous ensemble et c'est à eux, tous ensemble, que la Nation doit rendre hommage", achève l'association sur Facebook, satisfaite d'avoir vu sa demande aboutir.

Afin de rendre hommage au résistant né dans leur commune, les élus de Vimy et le Parti communiste du Pas-de-Calais organisent une commémoration devant le monument aux morts de la ville, ce samedi 24 février à 10 heures. Un autre rassemblement est prévu à Pont-à-Vendin à 15 heures, cette fois-ci pour célébrer la mémoire d'un autre membre du FTP-MOI : Cesare Luccarini, né dans cette autre commune des Hauts-de-France.