Cinq personnes exilées recueillies à Audresselles après être tombées d'une embarcation se dirigeant vers l'Angleterre

Dans la nuit de samedi 27 à dimanche 28 janvier, cinq personnes ont été prises en charge par les secours à Audresselles (Pas-de-Calais). L'embarcation a continué sa route. Une personne a été hospitalisée en état d'hypothermie. Les quatre autres sont restées avec une association qui leur a remis des vêtements chauds et secs.

Samedi 27 janvier 2024, vers 23h, à Audresselles, Raouti Chikaoui, adjoint au maire, est informé que cinq personnes sont tombées à l'eau et recueillies, rue Pierre Harduin, sur le front de mer.

L'adjoint au maire se rend sur place et constate, avec deux pompiers de Boulogne-sur-Mer et de Marquise, que cinq personnes sont frigorifiées. "L'un d'entre eux a été conduit en ambulance du SDIS à l'hôpital, en état d'hypothermie. Les quatre autres, moins affaiblies, ont été prises en charge par une association qui leur a donné des vêtements chauds et secs après vérifications de leur état de santé par le SDIS."

Selon l'adjoint, il s'agirait de personnes exilées de nationalités iranienne et irakienne. Les gendarmes sont intervenus également sur cette affaire et ont patrouillé, ainsi que le SDIS, jusqu'à 1h45 du matin, le long du littoral pour vérifier qu'il n'y ait pas d'autres personnes tombées à l'eau et ayant besoin de secours.

On ne sait pas d'où est partie l'embarcation pour rejoindre l'Angleterre. Une hypothèse a circulé : l'embouchure de la Slack à Ambleteuse, commune située à deux kilomètres au sud. Sans certitude pour le moment. On ne sait pas non plus dans quelles circonstances les cinq personnes se sont retrouvées à l'eau. L'adjoint de la commune s'étant rendu sur place, rue Pierre Harduin, à Audresselles que vers 23h15, alors que les victimes avaient déjà été prises en charge.