CARTE. Résultats définitifs Législatives 2022 dans le département du Pas-de-Calais

La région des Hauts-de-France compte cinquante circonscriptions dont douze dans le Pas-de-Calais. 1 095 607 électeurs inscrits étaient appelés à retourner aux urnes ce 19 juin 2022, pour choisir leur député dans les 12 duels proposés. Le RN décroche 6 sièges, largement en tête.

La participation des inscrits dans le Pas-de-Calais s'élève à 45,44% pour ce second tour des législatives.  Au total, 1 095  607 inscrits étaient attendus aux urnes pour élire leurs députés dans 12 circonscriptions. 

Dans ce département, le RN était présent dans toutes les circonscriptions au deuxième tour, avec 3 duels contre la Nupes, 7 contre Ensemble et un contre un LR, un dernier face à un candidat divers Gauche, non Nupes.

Selon les résultats définitifs, le RN  est en tête et décroche 6 sièges avec 51,38% des voix sur le département.  la Majorité présidentielle (Ensemble) arrive en seconde position avec 29% des suffrages exprimés et 3 députés. Les autres partis sont largement distanciés : la Nupes n'obtient qu'un siège avec 10%, divers Gauche un siège et LR, un siège également. 

Retrouvez ici les résultats définitifs dans votre circonscription du Pas-de-Calais:

>>>Carte Résultats : découvrez tous les résultats en temps réel dans cette carte interactive mise à jour tout au long de la soirée électorale avec les résultats définitifs communiqués par le ministère de l'intérieur. 

Première circonscription- Saint-Pol / Saint-Omer : Le RN s'impose

Situation particulière avec deux candidats sortants dont un parachuté dans cette première circonscription du Pas-de-Calais. Et c'est donc un sortant, mais celui de la 3ème circonscription, le parachuté, qui s'impose dans cette 1ère du Pas-de-Calais : Emmanuel Blairy, selon les résultats définitifs, il obtient 56 % des suffrages dans ce deuxième tour et est (ré)élu député ce soir. 

Bruno Duvergé, le sortant Modem, rassemble 44 % et perd son siège avec plus de 5600 voix d'écart. 

Deuxième circonscription- Arras : la majorité présidentielle confortée et réelue

Un autre duel Majorité présidentielle / RN avec la sortante LREM Jacqueline Macquet qui est réélue avec 55 % des voix  face au RN Alban Heusele qui a recueilli 45% des suffrages. 

Troisième circonscription- Lens : une bascule in extremis avec le communiste Jean-Marc Tellier 

Selon des résultats définitifs publiés par la préfecture à 20H30, Jean-Marc Tellier , le candidat Nupes s'impose avec 50,11 % des voix. Bruno Clavet,, obtient 49, 89% des suffrages. 71 voix les séparent. Le candidat RN a décidé de déposer un recours. 

La bonne nouvelle c'est que Macron n'aura pas la majorité absolue, que la Nupes est la première force d'opposition mais la moins bonne c'est que le RN arrive à 90 sièges. Autour de nous dans Pas-de-Calais, c'est une catastrophe !

Jean-Marc Tellier , député Nupes-communiste de la 3ème du PDC

dans sa permanence à l'annonce des résultats

durée de la vidéo : 00h00mn35s
Jean-Marc Tellier , le candidat Nupes s'impose avec 50,11 % des voix. face au RN Bruno Clavet : "autour de nous c'est la catastrophe", s'inquiète le candidat communiste faisant référence aux 6 sièges remportés par le RN dans le PDC. ©France Télévisions

Et c'est dans cette 3ème circonscription du Pas-de-Calais un duel RN/Nupes gagné par la gauche alors que la circonscription était tenue par le Rassemblement National depuis 2017. Mais le sortant Emmanuel Blairy a abandonné ses électeurs pour se présenter ailleurs, dans une circonscription voisine du Pas-de-Calais.

Quatrième circonscription- Le Touquet/Montreuil- La Majorité présidentielle obtient un siège

Philippe Fait de la majorité Présidentielle est élu député avec 56,3 % des voix, contre 43,7 % pour la candidate RN, François Vanpeene.

Dans cette circonscription où votent un peu plus de 90 000 personnes parmi lesquels le Président de la République, Emmanuel Macron ainsi que son épouse; c'est un duel Majorité présidentielle/RN qui est ressorti des urnes au soir du premier tour, alors que le député sortant LR sortant ne se représente pas.

Philippe Fait  représentait Ensemble pour le groupe horizons d'Edouard Philippe. Il est maire d'Etaples, la candidate RN qui se présentait pour la première fois était une inconnue en politique.  

Cinquième circonscription- Boulogne : le sortant macroniste réelu

Jean -Pierre Pont est réélu pour cette nouvelle mandature à l'Assemblée Nationale, il conserve son siège avec 51% des voix, contre 49% au candidat RN, Antoine Golliot. 732 voix les séparent.

Ce duel RN/Majorité présidentielle dans la 5e circonscription du Pas-de-Calais (Boulogne-sur-mer) révèle  une poussée historique pour le Rassemblement National  dans cette circonscription. 

Sixième circonscription- Desvres-Lumbres- La ministre de la santé battue par une inconnue du RN

Brigitte Bourguignon a perdu son siège de député à 56 voix près et elle devra abandonner son portefeuille ministériel. 

Christine Engrand du Rassemblement National est élue députée de la sixième circonscription du Pas-de-Calais avec 50,06% des suffrages. Christine Engrand est déjà élue, en tant que conseillère régionale depuis 7 ans. 

Brigitte Bourguignon n'a réuni que 49,94% des voix, au soir du deuxième tour. Une forte déception pour elle qui a préféré ne pas réagir à l'annonce des résultats. 

Ce duel RN/ Ensemble perdu sera analysé de près à l'Elysée. En effet, la règle est très claire pour chaque ministre engagé, tout perdant du gouvernement dans ces élections législatives devra démissionner.

Moi je lui ai dit aujourd'hui qu'on ne peut pas être ministre et députée en même temps (...) Je pense aussi qu'il y a une usure dans le temps quand on a le pouvoir depuis longtemps (...) Je ne suis peut-être pas connue mais je vais me faire connaître

Christine Engrand, élue députée du Rassemblement National, tombeuse de la ministre de la santé

France 3 Hauts-de-France

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Réaction de Christine Engrand, candidate RN élue députée dans la 6ème circonscription du Pas-de-Calais ©FTV

Brigitte Bourguignon, sortante était députée de la circonscription depuis 2012. elle était arrivée en tête au soir du premier tour avec 32,1% des voix, devant Christine Engrand (30,33%). Marine Le Pen avait enregistré de gros scores lors de la présidentielle, arrivant en tête avec 58% des suffrages contre Emmanuel Macron, 42 %.

La circonscription compte 120 000 habitants. Si la ministre l’emporte ce 19 juin, ce sera son suppléant qui siègera au palais Bourbon. Il s'agit cette fois de Christian Leroy, maire d’Escœuilles et président de la communauté de communes du Pays de Lumbres.

Septième circonscription- Calais : Le candidat LR sortant réélu

C'est le seul duel droite classique/RN du département. Et le candidat LR du Calaisis Pierre-Henri Dumont conserve son siège avec 56 % des voix contre 44 % à Marc de Fleurian, le candidat RN.  

Pierre-Henri-Dumont qui n'avait que 743 voix de retard au soir du premier tour avait voulu rester confiant, les électeurs l'ont suivi.  

Huitième circonscription- Saint-Omer : la gauche s'impose

Le siège de la 8ème circonscription du Pas-de-Calais était occupé par Benoît Potterie qui ne se représentait pas. Et c'est un duel RN/Divers Gauche (et non Nupes, le candidat a été éliminé au premier tour) qui a été proposé aux électeurs du second tour.  

Bertrand Petit est élu député avec 56% des voix, contre 44% au candidat du RN, Auguste Evrard, arrivé en pole position au soir du premier tour. 

Neuvième circonscription- Béthune : l'attachée de presse de Marine Le Pen élue députée 

C'est un duel RN/Majorité présidentielle qui a tourné en faveur du Rassemblement National et c'est une député pas totalement inconnue qui est élue puisqu'elle est depuis longtemps aux côtés de Marine Le Pen, en tant que conseillère presse.

Caroline Parmentier, parachutée de l'Ile-de-France où elle est élue au conseil Régional, s'y présentait pour la première fois. Et c'est un pari réussi, elle s'impose avec 53,31% des voix au soir du second tour contre 47% pour la sortante de la Majorité présidentielle, Marguerite Desprez. 

Caroline Parmentier, devançait déjà de près de 8 points la sortante macroniste élue en 2017, Marguerite Desprez, au soir du premier tour.  

Dixième circonscription- Bruay : Le RN conforté

Et c'est un autre duel RN/majorité présidentielle dans une circonscription qui reste dans le giron du rassemblement National sans surprise : Thierry Frappé est élu avec 65,4% des voix. Au palais Bourbon, le siège de la 10ème circonscription du Pas-de-Calais était occupé depuis 2017 par Myriane Houplain (RN) qui a choisi de ne pas se représenter.

Michel Dagbert  était le candidat d' Ensemble sur cette circonscription, il obtient 34,6% des suffrages. 

Onzième circonscription- Hénin Beaumont : Marine Le Pen réélue sans surprise

Ce groupe à l'Assemblée sera de très loin le plus nombreux de l'histoire de notre famille politique

Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

conférence de presse

c'est un score sans appel pour Marine Le Pen réélue députée d'Hénin-Beaumont avec 61% des voix. Marine Tondelier, la candidate Nupes a réuni 39% des suffrages. Plus de 8000 voix séparent les deux candidates.

Un duel RN/Nupes perdu d'avance ? Marine Le Pen a gagné cette circonscription en 2017 pour la première fois et n'est pas passée très loin lors du premier tour, le 12 juin dernier. Il lui a manqué très exactement 2 322 voix pour être réélue dès le premier tour. 

durée de la vidéo : 00h00mn58s
"C'est le groupe le plus nombreux de l'histoire de notre famille politique", se réjouit Marine Le Pen à Hénin-Beaumont après sa victoire et l'annonce des 89 sièges gagnés par le RN à l'Assemblée Nationale. ©France Télévisions

Marine Le Pen a savouré sa victoire au boulodrome d'Hénin-Beaumont avec ses partisans, se félicitant du groupe réuni à l'assemblée : 90 députés du Rassemblement National siégeront à l'Assemblée Nationale contre 8 en 2017.

Douzième circonscription- Liévin : le RN conserve la circonscription 

Un dernier duel RN/Nupes et une circonscription qui reste aux mains du Rassemblement National. 

Dans cette circonscription de Liévin, Avion et Lens, Bruno Bilde (le sortant du RN) conserve son siège en réunissant 56 % des suffrages. Jérôme Darras (candidat Nupes) enregistre 44% des voix.