Inondations dans le Nord et le Pas-de-Calais : vigilance orange, amorce de décrue et routes barrées, le point sur une situation toujours compliquée

La vigilance rouge "crues" a été levée dans le Pas-de-Calais selon les dernières données Météo France. Mais les intempéries ne sont pas finies dans le département qui reste en vigilance orange inondations, et passe en vigilance jaune vents violents. Point sur la situation.

Longtemps placée en vigilance rouge pour "crues exceptionnelles", l'Aa a finalement basculé en orange ce 5 janvier. "Des précipitations modérées" sont encore attendues dans la matinée et "devraient occasionner des réactions modérées des cours d'eau, ou ralentir des décrues, au regard de l'état de saturation des sols" indique Vigicrues dans son dernier bulletin.

Si la situation s'améliore, la vigilance reste de mise. 59 évacuations ont encore eu lieu jeudi 4 janvier et 500 clients sont toujours privés d'électricité à Aire-sur-la-Lys, Blendecques et Arques. En parallèle, les derniers bulletins météo prévoient des vents pouvant aller jusqu'à 70 km/h dans le Nord et le Pas-de-Calais, les deux départements ont été placés en vigilance jaune par Météo France.

Un espoir de décrue ?

L'accalmie observée dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 janvier a favorisé le début d'une décrue le long de l'Aa. Avec un pic de hauteur d'eau à 2.81 mètres, atteint à Wizernes mercredi, "le niveau actuel est à la baisse" rassure Vigicrues.

Sur les différentes stations de mesure installées le long de l'Aa la tendance générale est à la baisse :

La décrue est également en cours le long de l'Aisne, de la Lys, de la Lawe et la Clarence, de l'Oise, de l'Helpe et de la Sambre. Le niveau de la Canche reste quant à lui assez stable, des précipitations dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 janvier ont ralenti sa décrue.

D'importants moyens de pompage sont en cours de déploiement sur les zones inondées. Ces dispositifs permettront de pomper jusqu'à 62 340 m3/h dans le Pas-de-Calais annonce la préfecture.

La circulation routière toujours impactée

"La situation reste difficile sur nos départementales" indique le département du Pas-de-Calais. Les équipes de voiries et du SDIS 62 sont toujours sur place pour sécuriser les routes et venir en aide aux habitants. 

Le long de la Lys, de l'Helpe et de la Solre, "plusieurs routes départementales sont impactées par la montée des eaux" complète le département du Nord.

Vendredi 5 janvier, 59 routes départementales réparties sur 75 communes sont bloquées. Les principaux axes concernés sont : 

  • RD 901 et 126 à Neuville-sous-Montreuil
  • RD 341 à Thérouanne
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité