La Côte d'Opale, élue destination préférée des Français : "Nos plages sont exceptionnelles"

La semaine dernière, les journalistes et animateurs de RTL ont présenté leur destination préférée en France. Les auditeurs ont ensuite voté. Les résultats sont tombés : c’est la Côte d'Opale, défendue par François Lenglet, qui a remporté le concours avec 12 000 des 40 000 votes. L'Aveyron de Cyril Lignac arrive en 2e position.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Dommage qu'il ne fasse pas beau aujourd'hui mais ça reste magnifique !" Valérie Sobierajski, directrice marketing à Pas-de-Calais Tourisme, s'émerveille chaque jour devant la vue qu'offre la grande baie vitrée de son bureau à Wimille. Le paysage du Boulonnais s'étend à perte de vue. La mer est à droite, les plaines vallonnées à gauche et, en face, la cathédrale de Boulogne-sur-Mer se détache du brouillard.

Ce sont ces grands espaces qui, pour elle, ont permis à la Côte d'Opale de remporter le concours RTL de la destination préférée des Français.

"Nos plages sont exceptionnelles, on s'en rend compte quand on va ailleurs en France. Elles sont grandes, larges et avec du sable fin. Ce qui est toujours surprenant, même pour moi, c'est cette route le long de la côte qui va de Wimereux à Calais. Il n'y a pas d'immeubles, ce n'est pas la Côte d'Azur ou la côte belge. C'est rare de ne voir que des champs en bord de mer. "

Les plages du nord, c’est aussi ce qui séduit le journaliste RTL François Lenglet : "La mer est d’une couleur presque laiteuse, d’un bleu parfois étonnamment blanc grâce au calcaire qui la colore et qui donne des tons absolument uniques. On peut marcher des kilomètres sur des plages tout à fait plates !"

Une forte mobilisation des habitants

La Côte d'Opale arrive en tête du concours avec près de 12 000 votes sur 38 000, devant l'Aveyron de Cyril Lignac et l'île de Noirmoutier, portée par Pascal Praud ; Compiègne et Nice arrivent en bas du classement. Une victoire qui s'expliquerait en partie par le goût des habitants pour les concours nationaux, selon Valérie Sobierajski :

durée de la vidéo : 00h00mn28s
Valérie Sobierajski, directrice marketing à Pas-de-Calais Tourisme ©Valentine Leboeuf

Une belle revanche pour la Côte d'Opale, qui, d'après Valérie Sobierajski, souffre encore d'une image peu attractive.

On a du vent, on a des périodes de temps gris mais ça commence à changer. Avec le réchauffement climatique, on a des saisons très agréables et beaucoup moins chaudes que dans le sud donc cette météo va devenir un atout.

Valérie Sobierajski

Directrice marketing à Pas-de-Calais Tourisme

Et lorsqu'il pleut, ce ne sont pas les activités qui manquent. Le plus grand aquarium d'Europe (Nausicaa) se trouve à Boulogne-sur-Mer et de nombreux musées peuvent aussi se visiter comme celui d'Ambleteuse, entre Calais et Wimereux, sur la Seconde Guerre mondiale. 

Des paysages préservés et une gastronomie reconnue

À Wimereux, plus ancienne station balnéaire de la Côte d'Opale, Sébastien Maille, le gérant du restaurant du golf se réjouit du résultat du concours. Cette victoire va donner un coup de projecteur à la région. L'occasion pour lui de montrer aux touristes que la gastronomie locale ne se résume pas au welsh et aux moules-frites !

"On associe encore le Nord à la carbonade et aux frites. mais il y a plein d'autres choses très très bonnes"

Sébastien Maille

chef de cuisine et gérant du restaurant Le Back Spin

durée de la vidéo : 00h00mn30s
Sébastien Maille, chef de cuisine et gérant du restaurant Le Back Spin ©Valentine Leboeuf

Avant, le restaurant n'ouvrait qu'en période estivale. Le personnel travaille maintenant toute l'année pour faire face à l'afflux de visiteurs.

Le tourisme dans les Hauts-de-France ne s'est d'ailleurs jamais aussi bien porté. Avec 10 millions de nuitées enregistrées entre avril et septembre 2022, les professionnels ont battu leur record de fréquentation depuis 2019, année déjà record.