Le Louvre-Lens a fêté ses 10 ans avec une fréquentation record en 2022, bien ancrée régionalement

L'après Covid-19 redémarre sur les chapeaux de roues, en termes de fréquentation au Louvre-Lens. "Champollion, la voie des hiéroglyphes" est la deuxième meilleure fréquentation du musée derrière "Renaissance", en 2012.

Avec un total de 571 047 entrées en 2022, le Louvre-Lens clôt une année anniversaire exceptionnelle. En hausse de 7% par rapport à l’année 2019, cette fréquentation est la plus importante depuis 2014. Le 9 novembre, le musée a dépassé la barre des 5 millions d’entrées. Il compte 5 133 218 entrées depuis l’ouverture.

"Cette année 2022, exceptionnelle à tout point de vue, permet au Louvre-Lens de franchir une nouvelle étape. Riche en émotions, partage et générosité, elle a permis d’affirmer l’identité du musée : un musée laboratoire, participatif, ouvert sur le monde et ancré sur son territoire. Nous sommes fiers de construire tous ensemble notre vision du musée de demain", assure Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens.

Le deux principales expositions de 2022, Rome. La cité et l'empire (6 avril - 25 juillet) et Champollion. La voie de hiéroglyphes (28 septembre 2022 - 23 janvier 2023) auront donc attiré, avec l'exposition permanente de la Galerie du Temps 571 047 visiteurs, un nombre qui attribue une nouvelle fois au Louvre-Lens, la place du musée le plus visité des Hauts-de-France. 

73% de visiteurs des Hauts-de-France

En 10 ans, en plaçant la relation avec ses visiteurs au coeur de ses actions, le Louvre-Lens a noué des liens forts avec un public local et régional, témoin de son ancrage sur le territoire. Par exemple, sur 2022 : 91% des visiteurs du Louvre-Lens sont Français, 73% sont issus des Hauts-de-France, un visiteur sur quatre (25%) réside à proximité du Louvre-Lens, dans le Pôle métropolitain de l’Artois (communautés d’agglomérations de Lens-Liévin, Béthune-Bruay et Hénin-Carvin) et près d’un visiteur sur cinq (19%) est issu de la Métropole européenne de Lille.

Par ailleurs, toujours en 2022, plus d’un visiteur sur trois a moins de 26 ans, en hausse de 5 points par rapport à 2019 (36% en 2022 contre 31% en 2019). Les 18-25 ans, public jeune souvent difficile à capter, affichent notamment une nette progression (deux fois plus qu’en 2019). Enfin, 2022 marque une croissance du public international, notamment des visiteurs belges à hauteur de 7% (+ 1 point par rapport à 2019, 6%).