Le voyage en Egypte au Louvre-Lens fait carton plein pendant les vacances

L’exposition sur Champollion et les Hiéroglyphes fait le plein de spectateurs en cette période de vacances scolaires. Le taux de fréquentation est semblable à celui observé avant la pandémie.

Un vent d’Egypte souffle sur le Louvre-Lens, et pas seulement parce que les températures sont très douces pour la saison.

Le musée consacre son exposition temporaire aux hiéroglyphes et à celui qui a permis de les déchiffrer : Champollion.

En cette période de vacances scolaires, les allées font le plein. le public est venu de la France entière pour découvrir cet univers.

Léa, une jeune fille originaire de Caen s’émerveille : "cette exposition est trop bien ! Je ne connais pas l’Egypte et je suis impressionnée par la taille de ses statues ! Je ne me doutais pas que les costumes des archéologues ressemblaient à ça !"

L’exposition rend hommage au bicentenaire du déchiffrage des hiéroglyphes, elle pourrait battre des records de fréquentation.

Si les chiffres officiels ne sont pas encore connus, les salles remplies ne trompent pas.

Hélène Bouillon, commissaire de l’exposition le reconnait "l’Egypte parle à tout le monde. Les hiéroglyphes gardent toujours un caractère mystérieux, même deux siècles après avoir été déchiffrés."

Dans le public, beaucoup de grands parents avec leurs petits-enfants. "Je suis venu de Calais avec ma petite fille" explique Christiane. "C’était important qu’elle découvre ces objets car l’Egypte est à son programme d’histoire cette année" Un peu plus loin, devant un tableau représentant Champollion, Michelle, venue d’Alsace, raconte à ses petits-enfants l’histoire de ce célèbre chercheur "C’est important de bien leur expliquer et de remettre dans le contexte de l’époque. Parfois ils entendent des approximations sur les sujets d’histoire"

Si le public a fui certains secteurs culturels comme le cinéma, le Louvre Lens a lui le sourire en cette fin d’année. Les visiteurs sont bien de retour sur des moyennes comparables à la période précédant la pandémie.

Une exposition à voir jusqu'au 16 janvier 2023.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité