• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le printemps de l'Art Déco dévoile ses trésors dans les Hauts-de-France

© France 3
© France 3

Jusqu'au 30 avril, c'est le printemps de l'Art Déco dans les Hauts-de-France. D'Amiens à Béthune, de Saint-Quentin à l'Avesnois, c' est l'occasion de découvrir de l'intérieur ces trésors acrhitecturaux du début du XXe siècle. Visite guidée à Lens.
 

Par France 3 web / Claire Chevalier

"L'Art Déco, c'est assez simple : c'est droit, c'est stylisé, et ça s'appuie sur les formes géométriques".

Voilà pour la définition précise et efficace d'un mouvement artistique et architectural qui s'est développé partout en Europe à partir des années 1920 et dont les Hauts de France possèdent de très nombreux témoignages. 

Cette année, ils sont à l'honneur d'un premier "Printemps de l'Art Déco", qui existait déjà depuis 2012 pour la seule ville de Lens.

Ce matin là, c'est justement dans la cité minière que la guide Mathilde Bernardet nous a donné rendez-vous. Rue Jean Jaurès, devant l'édifice Art Déco le plus emblématique : "A la ville de Limoges". 

Il ne faut pas chercher longtemps pour trouver d'autres témoignages architecturaux de cette époque. En regardant bien, le curieux se rend compte qu'il y en a dans toute la ville, par petites touches, parfois mélangé à d'autres styles

 

Reconstruire Lens

Mathilde Bernardet, guide à l'Office de Tourisme Lens-Liévin explique : "Á la fin de la première guerre mondiale, Lens avait été détruite à 90 %. La ville était un champ de ruines. Quand les habitants reviennent, il faut reconstruire, et on va en profiter pour reconstruire de manière plus moderne, dans le style à la mode à l'époque."

En forme de locomotive, la gare, elle, a tous les attributs de ce style architectural des années 1920. A l'intérieur, elle dissimule des fresques en carreaux de ciment, témoignages du glorieux passé minier.
 
Le printemps de l'Art Déco dévoile ses trésors dans les Hauts-de-France

"L'idée c'est que les voyageurs qui arrivent ici en gare de Lens sachent tout de suite dans quel type de région ils se trouvent" explique la guide.

 

Des bâtiment fermés à visiter

Ce printemps de l'Art Déco est l'occasion de découvrir des lieux habituellement fermés au public. Comme l'étage prestige des Grands bureaux de la société des Mines de Lens, désormais occupé par l'université d'Artois.

Si l'édifice a été imaginé par Louis-Marie Cordonnier, architecte qui a construit de nombreux bâtiments dans la Région, l'intérieur est lui l'œuvre d'artisans renommés.

"Le style Art déco est ici représenté ici par des grands noms de l'artisanat d'art Majorelle et Daum. Ils ont exploité toutes les facettes de l'Art Déco au niveau des luminaires, des ferronneries, et du mobilier en bois qui nous entoure", explique Laurence Pottier, responsable du pays d'art et d'histoire - Agglomération de Lens -Liévin. 

Seuls certains de ses monuments sont aujourd'hui classés. Avec l'engouement actuel autour de l'Art Déco, certains rêvent de protéger tous ces chefs d'œuvres des années folles.
 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus