Gare, espace de travail, lieu de formation : on vous explique ce qu'est “La Station” inaugurée à Saint-Omer

La Station ouvre dans une gare transformée à Saint-Omer / © C.Sala&N.Haberer
La Station ouvre dans une gare transformée à Saint-Omer / © C.Sala&N.Haberer

Fermée en 2011, en raison de sa vétusté, la gare de Saint-Omer totalement rénovée est prête à repartir. Ce batiment datant de 1848 s'est transformée en locomotive économique et propose désormais un espace de travail et d’innovation baptisé la Station

Par Isabelle Girardin

Un espace de coworking, un lieu de formation, un FabLab où l’on côtoie imprimantes 3D et brodeuse numérique, permettant innovation et échanges.... Bref, un lieu de travail s'est installé dans la gare de Saint-Omer, totalement rénovée.
 

Entre mutation numérique et reconquête du territoire


Cette "Station" entiérement financée par les collectivités locales, sous statut associatif, vise à développer la mobilité et rendre le territoire plus attractif. Grâce au développement du télétravail et à la simplification de la création d’entreprise, on voit de plus en plus émerger des lieux mixtes, des tiers lieux. Avec La Station, la ville de Saint-Omer illustre cette évolution.
 


Sur près de 3000 m2, le batiment datant du 19 éme siécle, a été totalement rénové. Il propose désormais, des bureaux tout en gardant sa fonction premiére : la montée et la descente de voyageurs. Chaque jour, s'arrêtent dans la gare de saint-Omer, plus d'une cinquantaine de trains pour Lille, Calais ou Hazebrouck, soit plus de 2 000 usagers pour une agglomération de 105 000 habitants.

"Notre souhait était de transformer à la fois le quartier et le territoire. Avec la Station, on trouve ici, une porte d’entrée sur notre territoire où l’on montre que l’on peut offrir, dans une ville moyenne : des opportunités et une attractivité que l’on trouve habituellement dans les métropoles" explique François Decoster, maire de Saint-Omer. 
 
Le hall de la gare de Saint-Omer vu d'un bureau à louer / © C.Sala
Le hall de la gare de Saint-Omer vu d'un bureau à louer / © C.Sala


Un second souffle pour une gare en péril


Fermée en urgence, cette gare est l'une des plus belles des hauts-de-France et date de 1848.  D'une architecture néoclassique, elle est conçue sur le modèle d’un château du 17éme siècle, tout en pierre, des bleues de Soignies et des blanches de Creil. En 1984, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Mais ce batiment est difficile à entretenir pour la SNCF qui décide en 2011 de la fermer et de transférer ses guichets dans des préfabriqués : "C'est un bâtiment beaucoup trop grand pour nos besoins, par rapport au flux de voyageurs. Nous n’avions pas les moyens de l’entretenir " explique Claude Solard, le directeur général de Gares & Connexions. 

 


Très attachée à son patrimoine, la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer - CAPSO - devient propriétaire du bâtiment en 2016. Une premiére en France. Ici, pas de commerce ou de galerie commerciale mais un projet entiérement dédié à l'innovation faisant de ce bâtiment historique un tiers-lieu numérique. Une rénovation qui conserve aussi son aspect multimodal : un chemin de fer associé à une gare routiére, celle du réseau de bus de la CASO en plein cœur du réseau des marais audomarois. 

Après 3 ans de travaux, la gare est devenue La Station et entend bien reprendre sa course.

 

Sur le même sujet

Les + Lus