Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule pour son procès en appel à Saint-Omer

Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule pour son procès en appel à Saint-Omer / © ANAIS HANQUET - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule pour son procès en appel à Saint-Omer / © ANAIS HANQUET - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Le procès en appel de Redoine Faïd pour le braquage d'un fourgon en 2011 doit se tenir ce jeudi 27 février au palais de justice de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Mais le détenu a refusé de sortir de sa cellule, ses avocats demandent un report du procès. 

Par Noémie Javey

Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule de la prison de Vendin-le-Vieil pour assister à son procès en appel à Saint-Omer. Ses avocats demandent un report du procès. 

Selon son avocate, Me Yasmina Belmokhtar, il devait déclarer sa non culpabilité et plaider l'acquittement. 

Depuis le 21 février, il a entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention et pour demander un transfert vers un centre pénitentiaire plus proche de son procès en appel à Saint-Omer. Il est actuellement incarcéré en cellule d'isolement au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil.
 

Il comparaît devant la justice pour l'attaque d'un fourgon blindé à Roclincourt, entre Douai et Arras, en 2011. Condamné à 18 ans de réclusion criminelle en première instance à Douai en 2017, le Creillois avait fait appel de la décision de justice, niant toute implication dans cet événement. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus