Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule pour son procès en appel à Saint-Omer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Noémie Javey .

Le procès en appel de Redoine Faïd pour le braquage d'un fourgon en 2011 doit se tenir ce jeudi 27 février au palais de justice de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Mais le détenu a refusé de sortir de sa cellule, ses avocats demandent un report du procès. 

Redoine Faïd a refusé de sortir de sa cellule de la prison de Vendin-le-Vieil pour assister à son procès en appel à Saint-Omer. Ses avocats demandent un report du procès. 

Selon son avocate, Me Yasmina Belmokhtar, il devait déclarer sa non culpabilité et plaider l'acquittement. 

Depuis le 21 février, il a entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention et pour demander un transfert vers un centre pénitentiaire plus proche de son procès en appel à Saint-Omer. Il est actuellement incarcéré en cellule d'isolement au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil.
 
Il comparaît devant la justice pour l'attaque d'un fourgon blindé à Roclincourt, entre Douai et Arras, en 2011. Condamné à 18 ans de réclusion criminelle en première instance à Douai en 2017, le Creillois avait fait appel de la décision de justice, niant toute implication dans cet événement. 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité