Le Touquet / Cap Blanc-Nez : une quarantaine de migrants de nouveau secourus en tentant la traversée de la Manche

Les côtes anglaises vues du Cap Blanc-Nez. / © QUENTIN VASSEUR / FRANCE 3
Les côtes anglaises vues du Cap Blanc-Nez. / © QUENTIN VASSEUR / FRANCE 3

Une quarantaine de migrants dont au moins 10 enfants ont été interceptés ce mardi alors qu'ils tentaient de traverser la Manche en bateau, la majorité sur une plage du Touquet (Pas-de-Calais) où s'était échouée leur embarcation.
 

Par YF avec AFP

Ce mardi matin, vers 8h15, "les pompiers ont été appelés pour secourir 34 migrants, dont 10 enfants" sur une plage du Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais). Parmi eux, au moins 18 étaient de nationalité iranienne et 6 irakiens. Sains et saufs, ils ont été "pris en charge dans une salle communale", a indiqué un porte-parole des sapeurs-pompiers.

Par ailleurs, "six migrants ont été localisés mardi matin sur une embarcation en panne au large du Cap Blanc-nez", a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. "Approchés par un patrouilleur de la gendarmerie mais pas coopérants", ils étaient "en train d'être secourus" en fin de matinée.

Lundi, 12 migrants avaient déjà été secourus au large du Cap Gris-Nez.
 

Depuis fin 2018, les tentatives de traversée illégales par la mer se sont multipliées malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau. Depuis le 1er janvier, au moins 52 migrants ont déjà tenté de rejoindre l'Angleterre à l'aide d'embarcations de fortune et été pris en charge par les autorités françaises.

En 2019, 2 758 migrants tentant ces traversées avaient été interceptés, soit quatre fois plus qu'en 2018, selon la préfecture maritime. Quatre migrants avaient eux été retrouvés morts en mer et sur une plage française.
    

En Belgique, huit migrants recherchés après une tentative de traversée

Huit migrants étaient recherchés ce mardi par la police belge et les services de secours après une tentative de traversée de la mer du Nord en bateau à La Panne, près de la frontière française. Six autres migrants, un Afghan et cinq Iraniens, qui avaient tenté la traversée avec eux, ont été arrêtés par la police.

D'après les témoignages des personnes arrêtées, les huit migrants recherchés ont eux aussi pu rejoindre le rivage, a précisé la police, qui dit n'avoir cependant "aucune certitude" quant à l'endroit où ils se trouvent. "Deux enfants mineurs" pourraient figurer parmi ces derniers.  La police a "immédiatement lancé la procédure de noyade d'urgence" après avoir été alertée peu avant 5h30 par un migrant retrouvé en état d'hypothermie.

La Belgique est également une voie de passage très empruntée par les migrants et les réseaux de trafiquants qui cherchent à tirer profit de la proximité du Royaume-Uni.

Sur le même sujet

Les + Lus