VIDEO : Adrien Van Beveren, le Dakar en tête

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Adrien Van Beveren, objectif Dakar ©FTV / Emmanuel Quinart

On le surnomme le "Petit prince du sable". Adrien Van Beveren change d'écurie. Le pilote de Racquinghem a rejoint Honda en vue du prochain Dakar. Après avoir été provisoirement en tête du classement de la dernière édition, il était finalement arrivé 4ème. Son rêve : le gagner cette fois...

Il voit désormais la vie en rouge. Après 14 ans chez les Bleus de Yamaha, Adrien Van Beveren change de couleur. Il roule toujours sur une moto japonaise, mais celle du rival Honda. Certes Adrien Van Beveren ne manque pas de souvenirs au guidon de son ancienne Yamaha, avec 3 victoires sur l'Enduropale. Histoire d'amour plus compliquée en revanche sur le Dakar avec 2 abandons pour casse mécanique.

En signant chez Honda, il cherche la fiabilité et la performance et les premières sensations sur la machine sont bonnes :

" Pour moi c'est un nouveau challenge. Rejoindre une équipe comme Honda HRC, c'est une vraie chance dans une carrière de pilote. C'est le top, le must, de pouvoir rouler sur une machine comme ça. Elle est super confortable et c'est étonnant parce que tu te dis : dès que tu vas te prendre un gros impact à haute vitesse ça risque d'être trop souple et en fait c'est pas le cas, on sent que le châssis travaille vraiment bien."

Rencontré lors d'un entraînement à Loon Plage, où il testait sa moto d'enduro (même si sa participation au Touquet n'est pas encore certaine) Adrien Van Beveren nous confiait qu'en changeant d'écurie, il intègre une équipe plus professionnelle et surtout spécialisée dans le rallye-raid. :

"La grosse différence c'est que la Honda c'est une moto complétement d'usine. C'est à dire qu'ils partent d'une feuille blanche au Japon, la moto est fabriquée là-bas à 100 % uniquement pour le rallye-Raid, uniquement pour le Dakar. Le châssis, les suspensions, toute la partie cycle, le moteur également sont conçus en tenant compte de toutes les les contraintes qu'impose le Dakar"

Gagner le Dakar, le but ultime après avoir terminé 2 fois 4ème. Pour y parvenir, Adrien Van Beveren change de moto, mais pas question de changer son numéro fétiche : le 442.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité