Le Pentagone recherche un soldat américain mort dans l'Oise il y a 73 ans

Le Pentagone américain emploie une équipe d'archéologues et d'historiens pour trouver les restes des soldats disparus pour leur offrir une sépulture. Plusieurs d'entre eux se trouvent en ce moment dans la Somme, à la recherche du soldat James Coleman.

Soixante-dix ans après le crash du bombardier B-17 qu'il pilotait, le soldat James Coleman pourrait bientôt avoir une véritable sépulture. Le Pentagone ne lésine pas avec le devoir de mémoire et partout dans le monde, des archéologues sont payés pour retrouver les restes des 82.000 soldats américains disparus.

Un morceau de parachute déterré


Dans un champ de Campremy, dans l'Oise, les archéologues sondent un champ à l'aide d'un détecteur de métaux. "On cherche toutes sortes de débris d'avion, de l'aluminium, de l'inox, des douilles en cuivres, tout ce qui pourrait indiquer le lieu précis du crash" explique Josh Fennell.

Reportage de Marine Candel et Aurélien Barege. Montage de Cédric Delangle.
Intervenants: Josh Fennell, Historien ; Dominique Lecomte, Président de l’association des Sauveteurs d’Aviateurs Alliés - Oise ; Kevin Dalton, Archéologue médico-légal

En une journée de fouilles, samedi, ils ont déjà trouvé un morceau de parachute. Une trouvaille à laquelle Dominique Lecomte n'est pas étranger. Le président de l'association des Sauveteurs d'Aviateurs Alliés - Oise avait déjà "enquêté auprès d'un vieux monsieur du village".

"Je lui avais demandé s'il savait où l'avion était tombé et il m'a indiqué que c'était bien ici." ajoute-t-il. Ce qui a permis d'orienter les recherches des archéologues américains dans ce champ.