• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

PHOTOS. La mer du Nord a pris une couleur bleue fluorescente ce week-end : pourquoi ?

La mer du Nord photographiée à Knokke ce week-end / © ZEEVONK ALERT via TWITTER
La mer du Nord photographiée à Knokke ce week-end / © ZEEVONK ALERT via TWITTER

Phénomène étrange immortalisé par de nombreux photographes sur la côte belge ce week-end.

Par @F3nord

Du bleu fluorescent dans la nuit. Images étonnantes ce week-end sur la côte belge. De nombreux photographes ont immortalisé la mer du Nord, notamment depuis Knokke, sous un jour peu commun. "Une étincelle "magique" dans la mer ce soir "de Knokke", écrit par exemple le compte Twitter 
Stichting De Noordzee. 

Le phénomène est connu sous le nom de "Blue Tears" (en français, "larmes bleues").
 

D'où ça vient ? Pourquoi cette couleur ? En fait, il s'agit d'un phénomène relativement courant  lorsque les températures sont élevées. C'est la présence de Noctiluca scintillans, une microalgue bioluminescente, qui peut donner à la mer une couleur bleu fluo, la nuit. 

Naturel ? Oui, mais inquiétant ? "Bien que splendide, le phénomène n'est pas sans danger pour la faune marine et il prolifère depuis quelques années", explique le magazine Geo.  Ces microalgues respirent l'oxygène présent dans l'eau jusqu'à en priver les autres créatures marines.
 

Le phénomène a notamment été étudié précisément en Chine. Il est établi un lien possible voire probable entre le réchauffement climatique, la pollution et cette prolifération. "Les gens pensent que [le phénomène] est romantique et magnifique à regarder de nuit. Mais il est toxique", a expliqué à LiveScience, Chanmin Hu, océanographe de l'Université de Floride du Sud.

En 2004, l'IFREMER (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer ) indiquait cependant que le lien éventuel avec la pollution n'était pas certain : "Son développement est à relier avec les conditions hydroclimatiques rencontrés pendant cette période : mortes eaux, absence ou vents faibles, réchauffement rapide des eaux favorisant la stratification des eaux côtières." Dans certains cas, la Noctiluca scintillans donne plutôt une couleur orange ou rouge à l'eau. 

 

Sur le même sujet

RC Lens-Paris FC : les buts

Les + Lus