Le Château de Courcelles (Aisne) perd son étoile Michelin : “On ne s'y attendait pas du tout”

Le Château de Courcelles est au Relais et Château depuis 2006. / © flickr.com/photos/nelsonminar
Le Château de Courcelles est au Relais et Château depuis 2006. / © flickr.com/photos/nelsonminar

Le directeur du Château de Courcelles à Courcelles-sur-Vesle (Aisne), Arnaud Potdevin, a été "très déçu" et surpris d'apprendre, lundi 2 janvier, que son restaurant gastronomique perdait son étoile au Guide Michelin.

Par Mickael Guiho

Il ne sait même plus depuis quand son restaurant gastronomique était étoilé. En tout cas, cela faisait plus de 10 ans. Il faut comprendre le trouble que ressent aujourd'hui Arnaud Potdevin, directeur du Château de Courcelles, dans l'Aisne. L'adresse ne figure pas dans le Guide Michelin 2015, dont le palmarès a été dévoilé ce lundi 2 janvier.

La mauvaise nouvelle, le directeur l'a apprise en plein rush, à midi. "On ne s'y attendait pas du tout, je suis très déçu", confie-t-il par téléphone. Difficile à joindre, il n'acceptera pas d'interview télévisée.

On va essayer d'avoir des explications de Michelin


En septembre dernier, le restaurant de Courcelles-sur-Vesle a accueilli un nouveau chef de cuisine, Julien Thomasson. Car au printemps 2014, l'ancien chef Thibaut Serin Moulin est parti en Provence rejoindre le restaurant du Vallon de Valrugues. Il était dans l'Aisne depuis 2005. A son arrivée, il avait craint de perdre l'étoile qui ornait déjà le restaurant picard. Mais il l'avait conservée, année après année. En 2015, son successeur n'a pas eu cette chance.

Ce changement à la tête des cuisines explique-t-il la rétrogradation du restaurant ? "Je ne sais pas, rien ne dit que c'est lié à ça, répond le directeur Arnaud Potdevin. On va essayer d’avoir des explications de la part du Guide Michelin, mais pour l’instant on n’en a pas."


Un an pour une reconquête


Il faudra sans doute du temps pour pleinement digérer la mauvaise nouvelle. Mais déjà le directeur affirme que ses équipes veulent partir au combat. "Nous allons tout faire, assure-t-il. Notre fer de lance sera de nous battre et de reprendre les armes pour reconquérir cette étoile l’année prochaine."

En attendant, le Château de Courcelles, toujours au Relais et Châteaux (depuis 2006), peut tout de même être fier d'être classé au Guide Michelin parmi les restaurants de "très bon standing". Et la plupart des restaurateurs le disent : même si les étoiles leur font plaisir, ce qui compte, c'est l'avis des milliers de clients qui viennent à leur table.

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus