Pompier professionnel, il participe à l'Enduropale du Touquet pour soutenir une association

À 35 ans le lieutenant Pierre Andrieux s'apprête à participer pour la neuvième fois à l'Enduropale du Touquet. Le pompier de la caserne de Somain veut se classer à la meilleure place possible, mais aussi et surtout mettre en avant l'action de l'Oeuvre des Pupilles des Sapeurs-Pompiers.

© France 3 Nord
À une semaine de l'enduropale du Touquet, l'heure est aux derniers préparatifs pour Pierre Andrieux. Ce pompier professionnel de 35 ans participera à la célèbre course pour la neuvième fois. Et cette année, il a décidé de soutenir une cause qui lui tenait à coeur en courant aux couleurs de l'Oeuvre des pupilles orphelins des sapeurs-pompiers.

D'ailleurs, son numéro de moto n'a pas été choisi au hasard. 1324, "c'est le nombre d'orphelins qui sont pris en charge par l'oeuvre des pupilles. Ça permet d'attirer l'oeil" explique-t-il. 
 
Pierre Andrieux


Pour être à son meilleur niveau le week-end prochain, Pierre Andrieux s'entraîne dur. À la caserne, il bénéficie de deux séances de sport par jour, ce qui entretient sa condition physique. Côté mécanique, tout est prêt. Il roulera avec la même moto que l'année dernière, où il avait terminé 361e sur 1200.

Et toute la caserne est derrière lui. "Normalement je l'appelle "mon lieutenant". Mais là, je vais dire "Allez Pierre !" plaisante un de ses collègues. Pour le lieutenant, ce soutien est forcément un plus. "Quand ça va commencer à être difficile sur la moto, on pensera aux collègues et aux orphelins pour avoir un regain d'énergie."

Le 3 février prochain, Pierre Andrieux sera l'ambassadeur de toute une profession.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enduropale du touquet sport auto-moto pompiers