Qui était Prince Will, le migrant nigérian décédé dans sa tente à Calais ?

Un migrant est décédé en fin de semaine dernière. Ceux qui le connaissaient ont tenu à lui rendre hommage. 
Deux photos de mauvaise qualité de God's Will, prise par un de ses amis pour lui rendre hommage
Deux photos de mauvaise qualité de God's Will, prise par un de ses amis pour lui rendre hommage © ABDI
Prince Will avait 24 ou 27 ans. A Calais, son décès a beaucoup marqué les esprits. Dans sa tente, jeudi, il a fait un feu dans une boîte de conserve. Pour se protéger du froid et se réchauffer. Il en est mort. 

Aujourd'hui, sa tente a été réaménagée pour lui rendre hommage. Quelques bougies, son portrait. Un migrant, qui dort sur place et connaissait Prince Will depuis quelques jours, a pris quelques photos et vidéos pour lui rendre hommage et nous les a transmises. Pour que tout le monde sache qu'il est mort.
 
Un migrant meurt à Calais : une tente érigée pour lui rendre hommage

« Quand tu meurs ici, ta famille ne te revoit pas. Les Français s'en foutent », explique Amara, un Guinéen à l'Obs"Sa famille va venir à Calais", nous a indiqué un des migrants. La soeur de Prince Will est en Allemagne, elle ne savait qu'il vivait dans des conditions très difficiles à Calais.

Selon lui, Prince Will n'avait pas le choix. "Dubliné", il ne pouvait demander l'asile en France et voulait à tout prix rejoindre l'Angleterre. D'où sa présence à Calais où il tentait de trouver une "ouverture" dans la frontière. Une situation qui met en colère les migrants : "On est nombreux dans ce cas-là. Pourquoi personne ne veut de nous ?".
 
Depuis le début de l'année, 9 migrants sont morts à Calais selon le décompte du collectif Calais Migrant Solidarity. Les conditions d'accueil à Calais "sont indignes et inhumaines et on maintient ces gens-là dans une précarité telle qu'il y a malheureusement trop de décès", a également déclaré Antione Nehr, coordinateur d'Utopia 56 pour Calais. Selon les associations, "entre 400 et 500" migrants se trouvent actuellement à Calais, dans l'espoir de rejoindre l'Angleterre.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration