• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : la holding dépose le bilan, deux offres de reprise déposées au tribunal de commerce

Le RC Lens va changer de propriétaire. / © MaxPPP
Le RC Lens va changer de propriétaire. / © MaxPPP

Comme pressenti, RCL Holding, la société qui détient 99,8% des actions du RC Lens, a déposé le bilan ce mercredi matin lors d'une audience au tribunal de commerce de Paris. Les offres de deux candidats au rachat du club ont déjà été déposées pour la prochaine audience prévue le 17 mai. 

Par Yann Fossurier

Gervais Martel a mis ses menaces à exécution. Ce mercredi matin, le président lensois a déclaré l'état de cessation de paiement de RCL Holding, la société parisienne qu'il avait créée à l'été 2013 avec le Baghlan Group d'Hafiz Mammadov pour racheter le RC Lens. Cette holding, dont il est aussi le président, détient 99,8%  des parts du club et est elle-même détenue à 99,99% par le groupe azerbaïdjanais. Hafiz Mammadov ne la finançant plus depuis plus d'un an et n'ayant pas donné suite aux offres de rachat proposées dans le cadre de la conciliation ouverte il y a plusieurs semaines, il n'y avait pas d'autre choix que de déposer le bilan et d'ouvrir une procédure de redressement judiciaire pour ouvrir la porte à un repreneur. Désormais donc, l'homme d'affaires azerbaïdjan n'a plus son mot à dire. Gervais Martel non plus d'ailleurs. C'est le tribunal de commerce de Paris qui décidera, lors d'une prochaine audience prévue le 17 mai, du nom du nouveau propriétaire.  

Deux offres déjà déposées

Ce mercredi matin, lors de l'audience, le conciliateur a déjà présenté au tribunal deux offres de reprise pour le club, dont celle de l'homme d'affaires ivoirien Charles-Kader Gooré, qui s'était déjà publiquement manifesté. Selon le JDD, la seconde aurait été formulée par une mystérieuse société baptisée Solferino derrière laquelle se cacheraient peut-être des responsables du club espagnol de l'Atlético Madrid. Comme nous l'expliquions déjà la semaine dernière, nous sommes bien désormais dans le cadre d'une procédure dite de "prepack cession" qui doit permettre la vente accélérée du RC Lens avant le prochain rendez-vous devant la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG), le "gendarme financier" du football français. Rappelons que les Sang et Or sont actuellement sous le coup d'une rétrogradation à titre conservatoire en National (3e division) s'ils n'améliorent pas leur situation comptable.

Grégory Maquet toujours intéressé

Si les deux offres présentées ce mercredi au tribunal de commerce partent avec un avantage, grâce au travail effectué en amont avec le conciliateur, d'autres peuvent encore être formulées d'ici le 17 mai. Mais les candidats devront se dépêcher car ils doivent se manifester au plus tard 7 jours avant l'audience du tribunal, c'est-à-dire mardi prochain, le 10 mai. Le Belge Grégory Maquet (Century 21 Bénélux), qui avait déjà proposé de racheter le club en début d'année, pourrait ainsi revenir à la charge. "Il y aura une décision d'ici vendredi", nous a-t-il répondu par téléphone. "Comme il y avait déjà deux offres sérieuses, on ne souhaitait pas intervenir pendant la conciliation pour ne pas perturber les choses. D'autres candidats se manifesteront sûrement, mais nous, on est déjà allé très loin. On a réalisé un audit juridique et fiscal. On sera donc plus à l'aise dans la rédaction d'une offre". L'homme d'affaires bruxellois souhaite donc rassembler "un tour de table avec des industriels locaux". "On va voir si l'intérêt est toujours le même, si le soutien politique est toujours là", explique Grégory Maquet. "Moi je pense que oui. On veut un dossier qui fédère".  

A lire aussi

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus