• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Depuis la rentrée, l'école maternelle de Chaulnes accueille une classe spécialisée pour enfants autistes

Depuis la rentrée, l'école maternelle de Chaulnes accueille 7 enfants autistes dans une classe spécialisée. / © google
Depuis la rentrée, l'école maternelle de Chaulnes accueille 7 enfants autistes dans une classe spécialisée. / © google

L'école maternelle de Chaulnes, dans la Somme, vient d'ouvrir une classe pour enfants autistes. Une approche inclusive leur est proposée dans cette Unité d’Enseignement en Maternelle Autisme (UEMA).

Par Zohra Hamdane

C’est l’une des nouveautés de cette rentrée scolaire 2019 au sein de l’école maternelle de Chaulnes dans la Somme. Une Unité d’Enseignement en Maternelle pour enfants autistes vient d’ouvrir. Elle accueille sept élèves.  "Le but, c’est que ce soit inclusif et que les enfants autistes rejoignent à terme les autres élèves", explique Michaël Dubus, directeur de l’école maternelle.

Cette nouvelle classe s'ajoute en effet aux cinq autres de l'établissement. Située dans les mêmes locaux, elle permet aux enfants autistes d'être en contact régulier avec des enfants typiques.


Des familles habitant à 30 minutes de l'école

"La démarche est comportementaliste, pour que cela soit ensuite transférable à des situations de la vie en plus de l’apprentissage scolaire", explique-t-il. Les formes d’autisme sont très diverses et nombreuses. Les enfants accueillis à l’école maternelle de Chaulnes le sont pour leurs capacités d’apprentissages.

Le lieu d’habitation des enfants ne dépasse pas les 31 minutes de distance. Âgés de 3 à 6 ans, ils sont encadrés par une enseignante spécialisée et des assistants formés pour cet accueil.  "Il y au total un enseignant dans la classe, quatre éducateurs, une personne qui est prêtée par l’éducation nationale ex ASH. Et des éducateurs spécialisés", précise le directeur.


Des moyens conséquents

La mise en place de cette classe est le résultat d’un partenariat entre l’Éducation nationale, l’association l’Apajh dela Somme ( Association pour adultes et jeunes handicapés) et la communauté de communes Terre de Picardie. C’est également le résultat d’un travail entre l’hôpital de jour de Péronne et la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) de la Somme. Un pari difficile mais réussi dans ce secteur rural de la Somme. 
L'association Apajh de la Somme a été retenu par l'ARS ( Agence régionale de santé) pour gérer ce projet d'unité d'enseignement maternel pour enfants autistes. Dans les faits, l'association recrute du personnel médico social au nombre de 6, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants; une psychologue psycho-motricienne, et une ortophoniste. Cette équipe apporte au quotidien durant le temps scolaire " un accompagnement spécifique sur des approches connitivo-comportementale en lien avec les recommandations de la haute autorité de la santé. Des méthodes comme ABA, c'est une méthode d'analyse comportementale qui apporte une structuration de l'apprentissage" explique Ahmed Zouad, directeur de l'association qui gère une dizaine de strucure lié au handicap dans la Somme avec une spécialité sur l'autisme; 
 
 

Les parents pris en compte en dehors des temps scolaires

"On a besoin que les parents viennent au sein de l’école pour établir un contact qui sera durablement bénéfique", explique Michaël Dubus. Le fonctionnement prend ainsi en compte les enfants et des temps d’écoute sont créés pour les parents en dehors des écoles « il y a une temps consacré  des membres de la famille pour les aider à faire face parfois à un certain désarroi ».
Les 6 enseignants de cette école qui accueille 126 élèves au total vont tous être formés.

La classe pour enfants autistes de Chaulnes est la seconde classe pour autistes dans la Somme. Une autre unité est installée au sein de l'école Louise Michel à Amiens où elle accueille 7 enfants de 3 à 6 ans, présentant des TSA (Troubles du spectre autistique).
 

Sur le même sujet

Il y a vingt ans, Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, visitait Amiens

Les + Lus