• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Restriction de l'usage de l'eau pour cause de sécheresse dans l'Oise et la Somme

Image d'illustration / © Frederik Giltay
Image d'illustration / © Frederik Giltay

Les départements de l'Oise et de la Somme sont touchés par la sécheresse. Ils sont actuellement concernés par des arrêtés de restriction de l'usage de l'eau. 

Par Halima Najibi

En période de sécheresse, des mesures de limitation des usages de l'eau peuvent être prises par le préfet, c'est notamment le cas dans l'Oise et la Somme. Ces restrictions sont prises pour une durée limitée et pour un périmètre determiné. 


La situation dans le département de l'Oise

  • Situation de vigilance : Automne-Sainte-Marie, Brèche, Nonette-Thève, Epte-Troësne-Viosne, Avre-Haute-Somme-Noye-Trois-Doms et Oise-Aisne.
  • Situation d’alerte : Bresle, Matz, Ourcq.
  • Situation de crise : Aronde et Divette-Verse.
Sur les 32 cours d'eau qui sont suivis par l'Agence Française de la Biodiversité, l'écoulement de deux n'est pas visible et douze sont dans une situation d'assèchement temporaire. Selon la préfecture de l'Oise la situation reste très préoccupante. Elle rappelle que depuis 2017, l'Oise connaît des déficits pluviométriques importants qui ont conduit à des mesures de restriction en 2017 et 2018. Et l'hiver 2018-2019, n'a pas permis aux nappes de revenir à leur niveau normal au printemps. Le préfet demande aux usagers, agriculteurs et industriels de limiter leur consommation d'eau et de respecter les restrictions. 
 
© Préfecture de l'Oise
© Préfecture de l'Oise

Les mesures de restriction des usages de l'eau sont prescrites jusqu'au retour à une situation ne relevant plus de l'alerte. Les contrevenants aux dispositions de l'arrêté prefectoral s'exposent à une amende pouvant ateindre 1 500 euros voir 3 000 euros en cas de récidive. 


La situation dans le département de la Somme

Le seuil de vigilance a été franchi pour le secteur de la Maye le 5 juillet dernier, il s'est étendu aux secteurs de la Bresle, de l'Avre et de Somme-Amont le 25 juillet. Avec la canicule et le manque de pluie, la baisse des niveaux des eaux aussi bien en surface que souterraines s'est accentuée. Deux nouveaux arrêtés ont été pris actant le franchissement du seuil d'alerte sur le secteur de la Bresle et du seuil d'alerte renforcé pour celui de la Maye. 

Les arrêtés préfectoraux sont recensés sur le site ministériel Propluvia

Quatre niveaux de limitation ont été définis : vigilance, alerte, crise et crise renforcée. 
 
© Propluvia
© Propluvia
© Propluvia
© Propluvia

Si l'ensemble des Hauts-de-France, fait l'objet d'un déficit pluviométrique depuis plusieurs mois, pour l'instant en Picardie le département de l'Aisne échappe aux mesures de restriction de l'usage de l'eau. 

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus