• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

50.000 euros de dons pour l'étudiante d'Amiens touchée à l'œil lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Paris

Damien Rieu, proche des milieux identitaires et initiateur de la cagnotte, a remis un chèque de 50.000 euros à Fiorina. / © page Facebook de Damien Rieu
Damien Rieu, proche des milieux identitaires et initiateur de la cagnotte, a remis un chèque de 50.000 euros à Fiorina. / © page Facebook de Damien Rieu

Fiorina, jeune étudiante amiénoise de 20 ans, blessée à l'œil lors de la manifestation des gilets jaunes du samedi 8 décembre sur les Champs-Élysées à Paris a reçu un chèque de 50.000 euros. Une cagnotte avait été organisée par Damien Rieu, un activiste identitaire.

Par E.E

 
C'est sur son compte Facebook que Damien Rieu a annoncé le 23 décembre avoir remis un chèque de 50.000 euros à Fiorina, photo à l'appui. Cet activiste identitaire, proche des mouvances d'extrême droite, était à l'initiative d'une cagnotte mise en place deux jours après les blessures dont la jeune étudiante amiénoise avait été victime. Elle devait servir "à accompagner Fiorina dans ses dépenses médicales et de soutien psychologique et à reconstruire sa vie." : 
 


Pourquoi ce traitement de faveur ? selon des internautes


La jeune femme de 20 ans a en effet été gravement touchée à l'oeil et au visage lors de la manifestation des gilets jaunes le 8 décembre à Paris. Elle a perdu son oeil gauche, le nez cassé et souffre de "multiples fractures" selon la page de la cagnotte et le compte Twitter de son petit ami : 
 


Une mobilisation qui a étonné les internautes : certains s'interrogent sur ce qu'ils nomment "un traitement de faveur" accordé à Fiorina.

Il est 14 heures samedi 8 décembre, sur les Champs-Élysées à Paris. Des heurts éclatent entre les Gilets jaunes et les forces de police. 

Fiorina, une étudiante de 20 ans habitant à Amiens, est alors avec son petit ami. "Nous avons voulu partir des Champs-Élysées vers midi, mais les gendarmes nous ont empêchés de quitter l'avenue", témoigne-t-il sur son compte Facebook. 
 

Alors que la jeune femme essaye de s'écarter des affrontements, elle reçoit un projectile dans l'œil et s'effondre par terre. 

Des témoins filment la scène. Sur les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, vérifiées par la cellule de fact-checking de Libération, la jeune femme est au sol, l'oeil ensanglanté.
 

Elle est rapidement prise en charge par des secouristes bénévoles. "Je n'ai aucune nouvelle de la fille, elle a été évacuée par les pompiers. J'ai fait ce que j'ai pu pour limiter l'hémorragie avec le peu de matériel que j'avais", raconte l'un d'entre eux sur son profil Facebook. 

Plus tard, la jeune étudiante a été admise aux urgences de l'hôpital Cochin (XIVe arrondissement de Paris).


La visite de Gilbert Collard


Deux jours plus tard, Damien Rieu lançait cette cagnotte. L'homme de 28 ans n'est pas un inconnu des milieux identitaires français : c'est lui qui a organisé en avril dernier le blocage du col de l'Echelle dans les Hautes-Alpes pour empêcher les migrants venus d'Italie de passer en France. 
 

Alors qu'elle était toujours hospitalisée, la jeune femme a même reçu la visite de Gilbert Collard, député du Gard et cadre du Rassemblement national de Marine Le Pen : 
 

Sur le même sujet

Kamini visite le château de Montépilloy

Les + Lus

Les + Partagés