Amiens sécurise ses rues au cas où des Gilets Jaunes manifesteraient samedi 29 décembre

C'est la préfecture de la Somme qui a demandé à la mairie d'Amiens de prendre ses précautions : depuis jeudi, les agents municipaux enlèvent le mobilier urbain dans le centre-ville.


Poubelles, vitres des abris-bus, barrières de sécurité... Depuis jeudi, des agents municipaux de la Ville d'Amiens démontent une grand partie du mobilier urbain dans le centre-ville. La zone concernée va de la gare à la Maison de la culture en passant par le Mail.

Il est également recommandé aux riverains de rentrer d'ores et déjà leurs containers de poubelle. Il est par ailleurs préférable semble-t-il qu'aucun véhicule ne soit garé dans ce secteur.

C'est la préfecture de la Somme qui a demandé à la municipalité de prendre ces précautions. 
 
Même si aucune manifestation n'a été déclarée et autorisée pour le samedi 29 décembre, les services de l'Etat craignent que plusieurs centaines de Gilets jaunes ne se rassemblent à Amiens pour le dernier week-end de l'année.

Ils souhaitent éviter que ne se reproduisent les incidents du 22 décembre : samedi 22 décembre, en début d'arprès-midi, 250 Gilets jaunes avaient pris part à une marche pacifique dans le centre-ville d'Amiens avec l'autorisation de la préfecture. Mais un second rassemblement organisé en marge avait entraîné des dégradations et des affrontements avec la police. 25 personnes avaient été interpellées.