• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Disparu depuis le 8 septembre, Mickaël Caron a été retrouvé sans vie près du CHU d'Amiens

M. Caron est porté disparu depuis la soirée du dimanche 8 septembre, date à laquelle il s'est enfuit de l'hôpital. / © Archives familiales
M. Caron est porté disparu depuis la soirée du dimanche 8 septembre, date à laquelle il s'est enfuit de l'hôpital. / © Archives familiales

La disparition de Mickaël Caron connaît une bien triste issue. Vers 15h30 ce 14 septembre, un corps a été retrouvé derrière le CHU d'Amiens, lieu d'où l'homme de 54 s'était évaporé le 8 septembre. Sa femme, qui menait des recherches pour le retrouver, a reconnu son époux.

Par Valentin Pasquier

Disparu depuis le 8 septembre, Mickaël Caron a été retrouvé sans vie aux abords du CHU d'Amiens-Picardie. Un corps a été découvert dans un bois bordant la route de Salouël ce 14 septembre, tout près de l'endroit où le patient de l'hôpital avait été aperçu pour la dernière fois par des caméras de surveillance.

C'est un groupe de proches qui menaient des recherches qui a fait la macabre découverte vers 15h30. Présente sur les lieux, l'épouse de Mickaël Caron affirme avoir identifié son mari. Elle était partie à 14 heures devant l'entrée des urgences pour adultes de l'hôpital sud pour mener une battue. Les autorités publiques n'ont pour le moment pas confirmé que le corps appartenait au patient recherché.
 

Une défaillance de mémoire

Âgé de 54 ans, Mickaël Caron avait été admis aux urgences du CHU d'Amiens le 8 septembre après avoir consommé de l'alcool alors qu'il était sous Tramadol, un tranquillisant qui lui permettait de soulager sa récente opération à l'épaule.

L'absorption du mélange lui aurait alors fait défaillir la mémoire. Pris en charge par les pompiers et transporté au CHU, l'homme s'enfuit sans laisser de nouvelles alors que sa famille patiente en salle d'attente. Celle-ci avait alors lancé un appel à témoin à l'aide d'affiches placardées dans Amiens et de messages sur les réseaux sociaux. Une procédure de disparition inquiétante avait été mis en place par les forces de l'ordre.

C'est la deuxième fois qu'un patient parvient échapper à la surveillance du CHU d'Amiens-Picardie. À l'été 2018, le corps d'un homme de 49 ans avait été retrouvé sans vie après des semaines de recherche autour de l'hôpital.





 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus